Coronavirus: les communes bruxelloises livrées à elles-mêmes pour se fournir en masques?

Le port du masque s’annonce comme l’une des mesures incontournables dans la perspective d’un prochain déconfinement. Le gouvernement fédéral avait proposé de fournir l’ensemble des communes avant de se raviser. Les communes se retrouvent dès lors livrées à elles-mêmes, c’est en tout cas ce que pense Didier Gosuin, le bourgmestre d’Auderghem.

"Nous avons appris que l’Etat ne sera pas en capacité de nous fournir des masques", explique le bourgmestre, "il faudra qu’on les fabrique ou qu’on les achète nous-mêmes, cela dit je ne vois pas comment la commune d’Auderghem pourrait acquérir des masques que l’Etat belge ne parvient pas à se procurer ?"

Normes techniques

Pour pouvoir lance une production il faut des normes techniques : "A ce sujet, tout ce que l’on sait à l’heure actuelle", précise Didier Gosuin, "c’est que l’Etat va adapter ses normes à celles de la France." Tout est encore à déterminer donc et pour le bourgmestre, "pouvoir lancer une production et la mettre dans le circuit commercial d’ici le 3 mai, c’est rêver !"

Rien de définitif au fédéral

Le Ministre Koen Geens, chargé de coordonner la fourniture des masques, se montre moins catégorique quant au désengagement du fédéral. Des discussions sont en cours concernant les masques en tissu et aucune décision définitive n’a encore été prise, a fait savoir le cabinet du ministre Geens.

 

 

Comment bien se servir d'un masque ? (JT du 20/04/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK