Coronavirus: les artistes aussi touchés par les conséquences de l'épidémie

Théâtre national de la Communauté française
Théâtre national de la Communauté française - © Wikimedia Commons

Les cafés et les restaurants ne sont pas les seuls à souffrir des conséquences du Covid19. L’annulation de tous les spectacles culturels et des événements risque de plonger de nombreux artistes dans une grande précarité. D’autant que la situation de certains d’entre eux n’est déjà pas rose quand l’économie est florissante.

Les artistes connaissent différents statuts, salariés, intermittents ou indépendants. Souvent, pour nouer les deux bouts, ils exercent une activité complémentaire, dans la publicité, l’événementiel ou l’enseignement. Mais la plupart de ces jobs d’appoint sont, eux aussi, supprimés. Thibaut Nève, est comédien et metteur en scène, il redoute le pire pour les plus précaires de la profession,

"C’est énormément d’inquiétude et d’incertitude étant donné le statut déjà précaire des artistes interprètes et créateurs. Le monde culturel a toujours été fractionné entre les gens qui sont sous CDD et CDI et des artistes qui sont au cachet avec des contrats de très courte durée. Pour ces derniers qui bouclent leurs engagements parfois un à deux ans à l’avance, un arrêt d’activité de quelques semaines va les jeter dans une incertitude financière très grande."

Solidarité

Fabrice Murgia, le directeur du Théâtre national, en appelle à la solidarité,

"Le plus important c’est d’avoir une solidarité professionnelle assez solide afin de préserver les intermittents, les compagnies et les personnes les plus précarisées. Pour moi il est nécessaire que tous les opérateurs culturels s’allient autour d’une façon de procéder et de payer les artistes."

La balle est désormais dans le camp de la Ministre de la Culture, Bénédicte Linard.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK