Coronavirus : le nombre de vaccinations en Région bruxelloise est plus élevé qu'indiqué par Sciensano

Coronavirus : le nombre de vaccinations en Région bruxelloise est plus élevé qu'indiqué par Sciensano
Coronavirus : le nombre de vaccinations en Région bruxelloise est plus élevé qu'indiqué par Sciensano - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Au regard des données récoltées par la Commission communautaire commune (CoCom), le nombre de vaccins administrés en Région de Bruxelles-Capitale s'élève à 62.081, soit davantage que les données publiées quotidiennement par Sciensano, a indiqué jeudi l'institution bi-communautaire bruxelloise.

Ce nombre est le résultat de l'addition des doses injectées dans les maisons de repos, les hôpitaux et les centres de vaccination déjà ouverts (Pachéco et Heysel). Selon la Cocom, 37.577 personnes ont ainsi reçu une première dose de vaccin à Bruxelles et 25.524 y ont reçu leur deuxième dose.

Des données supérieures

Ces données sont supérieures à celles publiées quotidiennement par Sciensano (26.500 premières doses - 15.845 deuxièmes doses en Région de Bruxelles-Capitale), ce qui s'explique, dixit la CoCom, principalement par le fait que les vaccins administrés sont comptabilisés (dans le système Vaccinet et donc par Sciensano) dans la Région où réside la personne qui a reçu son injection et non dans la Région qui a effectué la vaccination.

Cette comptabilisation par lieu de résidence et non par lieu de vaccination engendre un biais dans les chiffres.

Davantage de vaccins acheminés

Le nombre de personnes travaillant dans les maisons de repos et les hôpitaux bruxellois mais domiciliées dans l'une des deux autres régions est très important. Un emploi sur deux en Région bruxelloise est en effet occupé par un travailleur n'habitant pas Bruxelles, rappelle la Commission Communautaire Commune.

"Pour accélérer la stratégie de vaccination à Bruxelles comme dans le reste du pays, il faut à présent compter sur le respect par les sociétés pharmaceutiques de l'acheminement du nombre de vaccins initialement prévus. Le nombre de vaccins disponibles devrait, sous cette réserve, augmenter drastiquement dans les prochaines semaines et prochains mois", a encore précisé l'institution bi-communautaire.

Sur le même sujet: 23/02/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK