Coronavirus : le bourgmestre d'Etterbeek fait fermer un "salon de massage" encore en activité

Coronavirus : le bourgmestre d'Etterbeek fait fermer un "salon de massage" encore en activité
Coronavirus : le bourgmestre d'Etterbeek fait fermer un "salon de massage" encore en activité - © Rtbf

Quand il a lu notre article du 31 mars au sujet d'un salon de massage d'un genre particulier qui continuait à recevoir des clients malgré le confinement, le bourgmestre (MR) d'Etterbeek, Vincent De Wolf, a réagi. Il a chargé sa police d'identifier ce salon situé dans une rue à quelques encablures du métro Thieffry. 

Etablissement sous scellés

Continuer à recevoir des clients dans un salon de massage est évidemment contraire aux arrêtés ministériels des 18 et 23 mars obligeant les établissements du secteur récréatif à fermer et interdisant toute toute activité à caractère privé de nature sociale, festive, sportive et récréative. 

Dans l'intérêt de la santé publique, le bourgmestre a décidé de fermer le salon en raison du risque sanitaire que ses activités faisaient courir aussi bien aux clients qu'aux travailleuses. La fermeture court à dater de ce vendredi 3 avril jusqu'à la levée des mesures de confinement. La police a affiché l'arrêté de fermeture et apposé des scellés sur la porte d'entrée. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK