Coronavirus: Bruxelles veut faire fabriquer 100.000 masques et demande votre aide

Face à la pénurie de masques de protection, le gouvernement régional bruxellois et en particulier les ministres Maron et Trachte ont décidé de tenter d'organiser leur propre production, avec l'aide de plusieurs partenaires et avec la participation de bénévoles encore à recruter. 

Il s'agira des masques anti-projection fabriqués selon une approche de production décentralisée citoyenne en Région de Bruxelles-Capitale. Une structure agile qui permettra de respecter les mesures sanitaires et de distanciation prises par le gouvernement et de démultiplier le nombre de personnes pouvant assurer la production. 

Ces masques, ils seront conçus en deux temps, annoncent les autorités. L’entreprise de travail adaptée TRAVIE s’occupera d'abord de la prédécoupe des matériaux. Ensuite, les kits seront livrés auprès d’un réseau de bénévoles pré-qualifiés qui assureront la couture chez eux. Les masques seront ensuite livrés pour être soumis à un contrôle de qualité avant d’être mis à disposition du gouvernement bruxellois. C'est ce gouvernement qui assurera la distribution auprès des institutions de soin. Les masques seront nettoyables et réutilisables. 

 

Des bénévoles nécessaires

Mais pour assurer cette production dans les plus brefs délais et répondre à la demande du secteur hospitalier, l’aide de personnes bénévoles actives à domicile est sollicitée. Emmanuel Mossay, le coordinateur de ce projet Ecores, vous explique tout ce qu'il faut savoir dans la vidéo ci-dessus.
Un recrutement sera établi exclusivement via le Call Center aux numéros :
FR : 02/519.22.85.
NL : 02/519.22.86.
Du lundi au samedi de 08h30 à 21h00

L'objectif est de produire au total quelque 100.000 de ces masques. 

Toutes les infos sur l'épidémie de coronavirus-covid 19 sont à retrouver dans notre dossier spécial ici

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30