Coronavirus: des survêtements de protection pour le personnel soignant conçus au FabLab de l'ULB

Coronavirus: des survêtements de protection pour le personnel soignant conçus au FabLab de l'ULB
Coronavirus: des survêtements de protection pour le personnel soignant conçus au FabLab de l'ULB - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Deux étudiants ainsi qu’un ingénieur diplômé de l’Université libre de Bruxelles ont conçu, au sein du FabLab de l’institution, des tabliers de protection destinés au personnel soignant, afin de répondre à la pénurie de blouses protectrices. La production doit démarrer cette semaine, indique mardi l’ULB.

Le projet a démarré il y a trois semaines lorsqu’un professeur de l’École polytechnique de Bruxelles a reçu un appel de l’hôpital Erasme lui signalant un manque de blouses de protection à usage unique. Deux étudiants ont alors été chargés de chercher une solution à cette pénurie.

Blouses et tabliers

Avec l’aide des équipes du laboratoire de fabrication, du département BEAMS de Polytech (Bio- Electro- And Mechanical Systems) et d’un ingénieur diplômé, les étudiants ont développé deux machines destinées à fabriquer des équipements.

Deux types de survêtement ont été conçus : des blouses entièrement fermées en plastique, encore en développement après consultation des médecins, ainsi que des tabliers en plastique épais transparents dont le prototype a été validé par le corps médical d’Erasme.

La production de ces derniers commence cette semaine, signale l’ULB.

Vers une production automatisée

Les besoins en tabliers à Erasme s’élèvent à 1500 par jour, précise l’université. Une machine peut en fabriquer 2000 à 3000 chaque jour, tandis qu’une commande de bobines de Polyéthylène a été passée pour pouvoir en concevoir 45.000 afin de générer du stock.

L’objectif à terme est de confier la production à une entreprise qui pourra automatiser la production.