Contraint et forcé, Damien Thiéry renonce au mayorat de Linkebeek

Contraint et forcé, Damien Thiéry renonce au mayorat de Linkebeek
Contraint et forcé, Damien Thiéry renonce au mayorat de Linkebeek - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Le récent arrêt défavorable du Conseil d'Etat oblige Damien Thiéry à jeter l'éponge. Il ne sera pas nommé bourgmestre de la petite commune à facilités de Linkebeek en périphérie bruxelloise sous cette législature.

Depuis 2007, Damien Thiéry (passé de DéFI au MR) se bat contre la volonté de la tutelle flamande de ne pas le nommer au poste de bourgmestre pour ne pas avoir respecté les circulaires régionales interdisant d'envoyer les convocations électorales dans la langue de l'électeur.  

Dernière cartouche

Face à l'intransigeance de la ministre (N-VA) des Affaires intérieures Liesbeth Homans, les élus francophones de Linkebeek ont tenté un coup de force en démissionnant collectivement fin 2015, pour forcer un nouveau scrutin communal.

En effet, face au blocage politique, Liesbeth Homans avait désigné comme bourgmestre un élu de l'opposition flamande en la personne d'Erik De Bruycker.

Après avoir remporté haut la main cette élection provoquée, la liste francophone avait à nouveau présenté la candidature de Damien Thiéry à la fonction mayorale. Sans succès.

Le recours au Conseil d'Etat contre le refus de nomination par la tutelle flamande ayant échoué, quelle allait-être l'attitude de Damien Thiéry ? Le candidat bourgmestre a désormais épuisé toutes les voies de recours internes. Il semble décidé à s'adresser à la Cour européenne des Droits de l'Homme pour obtenir gain de cause. Mais en attendant ?

Faire partir De Bruycker

"La priorité de la majorité francophone est d'obtenir le départ d'Erik De Bruycker. Non seulement il se comporte comme un flamingant au point de raviver les tensions communautaires à Linkebeek, mais en outre il se révèle incompétent dans la gestion quotidienne en ne se rendant pas à diverses réunions relatives à la sécurité et en n'informant pas le collège de décisions concernant la commune", dénonce Damien Thiéry.

Dès lors, la liste du bourgmestre (entendez la liste de Damien Thiéry) proposera lundi prochain au conseil communal de présenter la candidature d'Yves Ghequière au poste de bourgmestre. Yves Ghequière, celui-là même que Liesbeth Homans avait proposé de nommer en lieu et place de Damien Thiéry en septembre 2015, ce que l'intéressé avait alors refusé.

Thiéry candidat bourgmestre en 2018

La page Damien Thiéry est-elle définitivement tournée à Linkebeek ? Pas du tout. "Ceux qui croient que parce que j'ai reçu une gifle je suis prêt à tendre l'autre joue se trompent", affirme celui qui est aussi député fédéral.  

Lors des élections communales de 2018, Damien Thiéry sera selon toute vraisemblance tête de liste et candidat bourgmestre. Et la patate chaude sera à nouveau du côté de la tutelle flamande.