Linkebeek: Thiéry à nouveau présenté comme bourgmestre lors d'un conseil communal un peu chahuté

Des militants du Voorpost manifestent à l'entrée du conseil communal
3 images
Des militants du Voorpost manifestent à l'entrée du conseil communal - © RTBF

Le conseil communal issu des élections du 13 décembre a tenu sa séance inaugurale ce lundi soir. Des militants du Taal Aktie Komitee (TAK), ainsi que du Voorpost, deux groupes extrémistes flamands, étaient présents et ont manifesté à l'entrée de la salle où se tenait la séance. Certains militants ont chanté, déguisés en clown : de la musique de cirque pour protester contre Damien Thiéry (MR) et demander qu'il "stoppe de faire le cirque". Damien Thiéry avait invité la population à rester chez elle, pour éviter tout débordement dangereux en soirée.

Comme prévu, la majorité a proposé une nouvelle fois Damien Thiéry comme bourgmestre. Au moment du vote, des chants et des slogans ont été entendus : "Linkebeek vlaams", "Thiéry buiten". Certains ont entonné le Vlaams Leeuw. Mais assez calmement, et juste le temps du vote.

Dimanche la ministre flamande Liesbeth Homans (N-VA) avait rappelé de son refus de nommer Damien Thiéry. Ses arguments ont été rappelés par l'opposition au conseil communal.

Les francophones disposent toujours des treize sièges sur les quinze que compte le conseil. Et il y a eu 13 voix en faveur de Damien Thiéry.

Prochain épisode du feuilleton linkebeekois : le probable refus de Liesbeth Homans de valider Damien Thiéry comme bourgmestre. La partie de bras de fer se poursuit.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK