Comment se déplacent les Bruxellois et les navetteurs dans la capitale? (infographie)

Ce lundi, les quatre ministres en charge de la mobilité se sont rencontrés pour discuter de la mobilité de Bruxelles. Notre capitale, championne européenne des embouteillages, doit faire face à de sacrés défis pour réussir à offrir une mobilité plus agréable à ses habitants, mais aussi aux navetteurs qui viennent des autres régions.

Ces dernières années, alors que le trafic interne à Bruxelles a quelque peu diminué, celui sur le ring suit la tendance inverse, avec une augmentation du flux de voitures de plus de 10% sur certains tronçons.

Selon un rapport de l'Observatoire de la mobilité datant de 2013, près d'un tiers des déplacements concernant Bruxelles sont réalisés par les navetteurs… qui utilisent beaucoup plus la voiture que les Bruxellois, comme le montre cette infographie ce-dessous. Les comportements de déplacements entre navetteurs et habitants sont donc assez différenciés.

La mobilité à Bruxelles est une affaire qui concerne toutes les régions. De nombreux experts s'accordent pour dire que la diminution de l'usage et de la possession d'une voiture est un enjeu crucial pour l'aménagement des espaces publics.

Car en dehors des problèmes de perte de temps dans les embouteillages et de pollution, c'est toute la problématique de la qualité de vie urbaine qui est en jeu quand on parle de mobilité. Le changement doit donc venir aussi dans nos comportements, à côté d'indispensables décisions politiques.

2 images
Les données sont tirées des Cahiers de l’Observatoire de la mobilité de la Région de Bruxelles-Capitale, publié en 2013 et se basant sur des données de 2010. © Cynthia Ventura - Adeline Louvigny - iRTBF
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK