BSF 2015, une nouvelle édition éclectique malgré la concurrence

Les organisateurs espèrent attirer un public aussi nombreux qu'en 2014
Les organisateurs espèrent attirer un public aussi nombreux qu'en 2014 - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

La 14e édition du BSF, la nouvelle appellation du Brussels Summer festival, se déclinera du 14 au 23 août. Parmi les artistes annoncés, Etienne Daho, Amadou & Mariam, Charlie Winston ou Jali, parmi tant d'autres. Cette année, les organisateurs ont un peu ramé pour constituer leur affiche. Comme le confirme Denis Gerardy, directeur du BSF : "C’est une année compliquée car il y avait très peu d’artistes qui tournaient. Il y a donc eu une surenchère au niveau des cachets."

Une situation amplifiée par le nombre sans cesse croissant de festivals à travers le monde. "Il faut savoir que, contrairement à il y a une dizaine d’années, les marchés asiatiques et des pays de l’est se sont ouverts aux festivals. L'offre est dès lors plus grande et les artistes attendent un peu de voir d’où viennent les demandes pour construire leur tournée."

Cependant, comme chaque année, l'affiche reste riche et garde son éclectisme. Elle fait aussi la part belle aux artistes du cru. En effet, 50% des groupes présents au BSF viennent des quatres coins de la Belgique.

Enfin, deux nouveautés à épingler cette année : le festival ne commencera plus mais s'achèvera sur la Place des Palais. Et la scène du "Magic Mirror" quitte la place du Musée pour la Salle de la Madeleine, ce qui permet d'en doubler la capacité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK