Bruxelles: une nouvelle plateforme met en lien propriétaires de garages et cyclistes

De plus en plus de Bruxellois.es se mettent au vélo pour les trajets quotidiens mais si vous vivez en appartement, vous savez qu’il peut être difficile de rentrer le vélo pour éviter de le laisser dehors toute la nuit. On sait d’ailleurs que les vols de vélos sont un frein à la pratique. Quatre jeunes bruxellois ont décidé de mettre sur pied une société qui met en relation des propriétaires de garages et des cyclistes. "On vise des garages inutilisés" explique Louis de Moffarts, l’un des initiateurs du projet. "De nombreux anciens garages à Bruxelles ne peuvent pas accueillir de voitures, on va vers ces emplacements qui ne sont pas utilisés à leur pleine capacité". Il existe pourtant déjà des initiatives publiques qui visent à sécuriser les vélos que l’on ne peut pas stocker chez soi. "Ce sont de très bonnes initiatives" poursuit Louis de Moffarts "mais les délais pour avoir une place dans ces box sont très longs". Roof en est encore aux balbutiements, les 4 jeunes entrepreneurs en ont eu l’idée lors du premier confinement et l’ont mise au point ces derniers mois. Aujourd’hui, seuls 10 garages sont enregistrés sur la plateforme, ce qui correspond à 120 emplacements vélo mais ils expliquent que la demande est très forte et sont à la recherche de nouveaux garages.

Concrètement, tout propriétaire de garage peut contacter le projet. L’équipe se charge alors d’aménager les lieux en y plaçant un rack à vélo, une chaîne pour les sécuriser ainsi qu’une pompe pour gonfler les pneus. "La clé du garage est soit placée dans une boîte à code ou confiée à chaque cycliste". Le prix mensuel de la location varie selon les communes. "Il faut en moyenne dépenser 15 euros par mois pour disposer d’une place dans une commune comme Schaerbeek, dans d'autres comme Saint-gilles ou Ixelles, c'est 20 euros là où il faut débourser 10 euros dans des endroits où la pression est moins forte". Le propriétaire du garage peut compter sur une rentrée de 80 à 120 euros par mois en fonction de la taille du garage. C’est le cas de Catherine, son garage accueille depuis peu plusieurs vélos à Schaerbeek, elle touche une centaine d’euros par mois. "Je suis tombée sur le service un peu par hasard". Camille, elle, vit à moins de 300 mètres de chez Catherine, elle a longtemps roulé avec un système de vélos partagés car elle n’avait pas de place pour stocker son vélo de manière sécurisée. Il y a peu elle décide d’en acheter un à elle et de l’assurer contre le vol. "C’est aussi une question d’assurance" explique-t-elle, "les vélos assurés doivent être rangés dans des espaces fermés, ce qui était impossible chez moi, l’emplacement me coûte 15 euros chaque mois mais cela rentre dans le budget mobilité sachant que c’est mon moyen de locomotion principal".

Plus d’infos sur https://www.roofed.be

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK