Bruxelles: une asbl propose un service de wasserette mobile pour les sans-abri

Jacky Degueldre, coordinateur chez Bulle, devant  une des wasserettes mobiles de l'asbl.
Jacky Degueldre, coordinateur chez Bulle, devant une des wasserettes mobiles de l'asbl. - © Tous droits réservés

Comment garder sa dignité en restant propres quand on vit dans la rue ? L'asbl Bulle a tenté de répondre au problème et a mis sur pied un service de wasserette mobile. En deux ans, Bulle a assuré quelque 150 permanences hebdomadaires et permis à des milliers de SDF de faire une lessive ou de prendre une douche.

Nous sommes lundi, Place Flagey, à Ixelles, il est 14h30, une quinzaine de personnes se pressent devant les deux véhicules de Bulle. Le temps de lancer une machine et de passer le linge au séchoir, ces personnes sans-abri ou vivant dans des conditions précaires peuvent aussi se raser et prendre une douche.

"Je suis SDF et je vis dans un squat ", explique ce monsieur, "je n’ai pas d’eau et pas d’électricité, sans possibilité d’avoir une hygiène correcte, donc cette initiative aide beaucoup", ajoute-t-il.

Des vêtements propres, le début de la dignité

Être propre quand on vit dans la rue, cela change tout, affirme Clément un des bénévoles de l'asbl Bulle qui assure ce service de lessive mobile : "Tout part du constat que d’avoir des vêtements propres c’est le début de la dignité. Et donc, pendant les permanences on lave leur linge évidement mais on a aussi l’occasion de partager un café et de discuter avec eux, de recréer du lien".

Effets personnels et intimité

Ici, on ne distribue pas de vêtements, chacun repart au bout de deux heures, "avec son linge personnel, tout propre mais aussi avec une partie de son histoire", comme le dit Jacky Degueldre coordinateur chez Bulle.

Les deux mobile home (celui de l'asbl Bulle ainsi que celui de l'asbl Rolling douche), s’arrêtent aussi le mercredi à la gare centrale et le vendredi, à la gare du midi. Pour continuer de fonctionner au mieux, l'asbl est à la recherche d'un garage pour ses véhicules. L’appel est lancé !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK