Bruxelles : un journaliste de la VRT victime d'une agression homophobe

Ce matin, le journaliste de la VRT Riadh Bahri a été victime d'une violente agression homophobe à Bruxelles, dans le quartier Anneessens. Encore sous le choc, il a décidé de relater les faits sur son compte Twitter. 

Hond uitlaten. Man vraagt de weg. Ik ben zo vriendelijk en naïef om te antwoorden. Klap krijgen. Schop krijgen. Ketting afgerukt en gestolen. Vuile homo horen. Beetje huilen in de straat. Boos zijn. En alweer moedeloos. Typische ochtend in Brussel. #TGIF ofzoiets zeker. ????

— Riadh Bahri ????️‍????????️‍????????️‍???? (@Riadh_B) September 10, 2021

Promener le chien. Un homme demande son chemin. Je suis si gentil et naïf de répondre. Recevoir une gifle. Recevoir un coup de pied. Chaîne arrachée et volée. Entendre ‘sale pédé’. Pleurer dans la rue. Être en colère. Et de nouveau découragé. Matinée typique à Bruxelles. #TGIF (Thank God It’s Friday, “Dieu merci, c’est vendredi”, NDLR) ou quelque chose du genre, c’est sûr”, a-t-il écrit. 

Onbegrijpelijk. Onaanvaardbaar. Hou je haaks, Riadh. En stop nooit met in jezelf te geloven. https://t.co/DUTtBXWscq

— Annelies Verlinden (@AnneliesVl) September 10, 2021

Suite à cela, la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) a réagi au tweet du journaliste. “Incompréhensible. Inacceptable. Prenez soin de vous, Riadh. Et ne cessez jamais de croire en vous”, lui a-t-elle répondu. 

Le journaliste pour la VRT n’a pas de blessures visibles, mais souffre de douleurs à la poitrine suite aux coups qui lui ont été portés, rapporte Bruzz. Il est principalement affecté mentalement par l’incident et se dit "en fait très triste".

Sur le même sujet

JT 05/07/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK