Bruxelles: un couloir de la mort sous la Grand-Place, légende urbaine ou vérité historique?

Sous la Grand-Place un long couloir relie l'Hôtel de Ville à la Maison du Roi.
6 images
Sous la Grand-Place un long couloir relie l'Hôtel de Ville à la Maison du Roi. - © rtbf

La Grand-Place de Bruxelles recèle nombre de secrets et de curiosités. Vous l'ignorez peut-être, mais elle est traversée par un souterrain. Un long couloir qui va de l'Hôtel de Ville à la Maison du Roi, juste en face. A quoi servait ce couloir ? Était-ce un simple conduit technique ? Une autre histoire circule, celle d’un couloir de la mort, un couloir emprunté par les condamnés il y a plusieurs siècles. Alors, légende urbaine ou vérité historique ?

L'échevin du patrimoine de la ville de Bruxelles, Geoffroy Coomans de Brachène, nous guide dans le long couloir d'une soixantaine de mètres, sombre et traversé par des câbles et des conduits, tout cela suscite des histoires que l'échevin bruxellois se plaît à raconter :

 

"La légende voudrait que les futurs condamnés passent depuis l’Amigo, l’ancienne prison, pour être jugés dans l’actuelle salle des mariages qui était à l’époque la salle des jugements. Lorsqu’ils étaient condamnés, ils passaient par ce couloir, sous la Grand-Place et sortaient par la Maison de Roi et étaient condamnés directement sur la Grand-Place."

Du côté des archives de la ville pourtant, pas de traces de cette galerie avant la fin du 19ème siècle. Frédéric Boquet, archiviste, a retrouvé le plan de la Maison du Roi :

" Il s’intitule, Maison du Roi percement de la galerie sous terre et qui est en fait la trace du percement du souterrain qui mènera à l’Hôtel de Ville. "

Voilà qui rajeunit la galerie. La légende s'éloigne.

Pour Roel Jacobs, historien, c'est impossible, il invoque la situation politique de l’époque, la Ville et la Maison du Roi étaient à couteaux tirés :

 

" C’est bien un bâtiment qui appartient au souverain, qui est empereur et roi des différents états espagnols, et il est complètement impensable qu’il placerait un prisonnier à lui dans des infrastructures de la Ville, dont il se méfie", et vice-versa.

Reste que le souterrain est bien là, sous la Grand-Place, mais sa légende petit à petit s'éteint.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK