Prime pour les propriétaires à Bruxelles: ruée sur l'administration fiscale

Beaucoup de monde en ce début d'année dans les bureaux de l'administration régionale Bruxelles Fiscalité. En cause, la prime Be Home : une prime annuelle de 120 euros octroyée pour la première fois cette années aux propriétaires de la capitale qui habitent leur bien, afin de compenser la hausse du précompte immobilier. Voilà une bonne nouvelle en soi pour les quelques 200 000 bruxellois concernés. Mais pour obtenir la prime, quelques démarches administratives peuvent s’avérer nécessaires.

"Voilà, c’est en ordre. Si tout va bien, l’argent sera sur votre compte fin février. Théoriquement, il n’y a rien à faire, juste à patienter." Aux guichets de Bruxelles Fiscalité, le discours est rodé. Chaque jour, 400 personnes viennent ici, sans compter la centaine de coups de fils quotidiens et les 5000 mails déjà reçus.

Un quart des données bancaires seraient manquantes

Si certains propriétaires occupants tentent simplement de mieux cerner l’objectif de cette nouvelle prime, la principale raison de cette ruée administrative est la communication ou la modification de données personnelles, notamment bancaires. "Ces propriétaires ont reçu un courrier de notre part au mois de décembre, explique Hannan Attori, coordinatrice des guichets. Ils viennent souvent pour modifier le numéro de compte repris dans ce courrier."

Car si la Région bruxelloise a désormais plus de compétences fiscales - un effet de la réforme de l’Etat - elle ne dispose pas de tous les numéros de compte des 200 000 propriétaires bruxellois occupants. Selon les estimations de Bruxelles Fiscalité, un quart des données bancaires seraient manquantes. Certains propriétaires n'ont aussi, plus que probablement, pas été identifiés. "Toutes les personnes qui pensent avoir droit à la prime et qui n’ont pas reçu de courrier de notre part pourront introduire une demande via un formulaire en ligne sur notre site, entre le 1er février et le 1er juin." précise encore Hannan Attori.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK