Bruxelles Mobilité plante 1150 arbres supplémentaires le long des routes

Bruxelles Mobilité plante 1.150 arbres supplémentaires le long des routes
Bruxelles Mobilité plante 1.150 arbres supplémentaires le long des routes - © Christophe Ketels - BELGAIMAGE

Bruxelles Mobilité profite de l'hiver, "saison privilégiée pour les plantations", pour installer 1150 arbres supplémentaires le long des routes, indique mercredi l'organisme dans un communiqué. Ces spécimens viennent s'ajouter aux 35.000 individus bordant déjà les voies régionales.

La verdurisation des accotements, îlots de circulation, ronds-points et autres aménagements est en cours depuis plusieurs années dans la capitale. Elle se poursuit avec 1150 arbres de plus, dont 150 ont été plantés récemment avenue du Bourget, 90 chaussée de Mons ou encore 90 autres le long du Ring.

2 millions d'euros supplémentaires

"Nous prévoyons 2 millions d'euros supplémentaires pour remplacer le gris de la ville par du vert", a commenté la ministre bruxelloise de la Mobilité et des Travaux publics, Elke Van den Brandt. "Plus d'arbres dans les rues, des places arborées, créer des petits parcs... Le projet est d'accumuler tous ces petits projets pour rendre nos rues plus perméables."

Depuis l'automne, des projets de proximité sont également mis sur pied pour accroître la perméabilité des sols et ainsi améliorer la gestion des eaux de ruissellement.

"Ces nouvelles plantations (...) sont essentielles pour agir à notre échelle contre le réchauffement climatique et améliorer la qualité de vie à Bruxelles", souligne Alain Maron, ministre régional de l'Environnement. "Les arbres sont en effet des climatiseurs naturels qui peuvent rafraichir l'air jusqu'à 8°C pendant les canicules et réguler les eaux pluviales."

Améliorer la biodiversité

À Anderlecht par exemple, des interventions sont prévues sur l'avenue Frans Van Kalken jusque fin février pour déminéraliser 1100 m² de surface. Le but est d'augmenter la surface perméable, tout en améliorant les conditions de croissance des arbres et la biodiversité. Une bande végétalisée reliera notamment les fosses d'arbres entre elles en séparant la piste cyclable de la voirie.

"Les plantes nous rendent heureux et nous gardent en bonne santé", conclut la ministre.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK