Bruxelles: les façades restaurées de la Grand Place vont à nouveau briller de mille dorures

Dès ce mardi, la Grand-Place présentera un tout nouveau visage. Certaines façades avaient grand besoin d’une rénovation. Depuis mai 2014, les bâtiments adjacents au Roy d’Espagne (de 1 à 8) avaient été occultés par une bâche. Ce mardi, les derniers échafaudages vont être retirés et tout le monde pourra admirer ces façades remises à neuf.

Un travail de titan

Les bâtiments qui ont fait l’objet de cette restauration sont les plus anciens de la Grand-Place. Leurs façades sont aussi les plus ornementées. Elles sont décorées de statues, médaillons, peintures... Tout a été remis à neuf. La dernière étape, et non la moindre, concernait le travail sur les dorures.

Plus de 30 000 feuilles d'or, arrivées par petits carnets, ont été nécessaires pour rendre aux ornements tout leur éclat. Le responsable des dorures sur le chantier pense qu’une fois que la façade sera entièrement restaurée, elle sera "la plus impressionnante".

Le respect du détail historique

La Grand-Place est classée à l'Unesco depuis 1998. Il est donc impératif de respecter certaines règles. L'architecte Marie-Noëlle Martou a supervisé le chantier. Elle explique, par exemple, qu’il faut "nettoyer avec le respect de la pierre. On la remplace, si et seulement si, c’est nécessaire. Si non, on la répare. On limite les interventions sur le bâtiment ". Elle souligne qu’il s’agit d’un site prestigieux et qu’il faut être "attentif à la conservation, la préservation du patrimoine. Donc il faut travailler avec des artisans et des corps de métiers vraiment spécialisés dans la branche".

Le respect du détail est légion. Même les erreurs d'orthographe sont restaurées. C’est pourquoi l'inscription "Julius Coesar" avec un "o" sera maintenue.

Une rénovation exceptionnelle

L'échevin de l'Urbanisme et du Patrimoine Geoffroy Coomans de Brachene, souligne le caractère exceptionnel des travaux. Le coût des travaux s’élève à 1 250 000 euros. Ce montant s’explique par le nombre d’ornementations à restaurer. "Ce n’est pas tous les jours qu’on peut mettre autant d’or sur les façades". Mais, l’échevin se dit "heureux d’inaugurer ce pan vraiment magnifique que les Bruxellois auront l’occasion de redécouvrir d’ici quelques jours ".

Les phases de rénovation à venir

Ce chantier est l'avant-dernière phase de la rénovation de la Grand-Place. Ce sont maintenant les numéros 34 à 38 qui vont faire peau neuve. Ensuite, ce sera le tour des pavés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK