Bruxelles : l'auteur du projet de reconstruction du site "Rempart des Moines" est désormais connu

Le complexe "Rempart des Moines", ancien, insalubre et mal isolé, au cœur de la capitale, est en attente d'un programme de rénovation depuis de nombreuses années.
Le complexe "Rempart des Moines", ancien, insalubre et mal isolé, au cœur de la capitale, est en attente d'un programme de rénovation depuis de nombreuses années. - © Tous droits réservés

Le choix du projet de reconfiguration du site bruxellois « Rempart des Moines », un vaste complexe de 5 blocs de plus de 300 logements sociaux en piètre état, est connu depuis mercredi. C’est celui du groupement « TEAM 5 + », constitué des architectes parisiens de LAN et des bruxellois de MDW ARCHITECTURE, qui a été retenu par une commission technique, parmi cinq dossiers mis sur sa table. Le projet de démolition-reconstruction du site Rempart des Moines – actuellement 314 logements sociaux – prévoit la construction de 350 nouveaux logements parmi lesquels 210 logements sociaux gérés par le Logement Bruxellois et 140 logements moyens, gérés par la Régie Foncière de la Ville de Bruxelles.

Une longue attente de rénovation

Situé au cœur de la capitale, ce complexe ancien, mal isolé, insalubre et inconfortable pour ses 850 occupants est dans l’attente, de longue date d’un vaste programme de rénovation permettant une mise aux normes minimales des logements concernés. Après près de 20 ans de tentatives de programmation infructueuses, on se rapproche de la phase de réalisation d’un projet qui prévoit également l’aménagement d’une salle de sport et d’un parking de 400 places décrié par l’Atelier de Recherche et d’Action Urbaine.

Plusieurs types de logements

Le relogement des quelque 850 locataires occupant les cinq tours actuelles est quant à lui garanti par le Logement bruxellois pendant la durée du chantier. Les types de logements seront variés : appartements d’1 à 5 chambres à coucher. Des jardins communs et des terrasses privatives pour la plupart des grands appartements sont prévus. Des équipements collectifs, un espace d’accueil pour seniors, des locaux de co-accueil pour la petite enfance et de nombreux emplacements de parking vélos font aussi partie intégrante du projet.

La Ville de Bruxelles s’est engagée à compenser la diminution du nombre de logements sociaux sur le site par la mise à disposition de plusieurs terrains en vue de leur relocalisation ailleurs sur son territoire.

Réduction de loyer

Côté financier, la société de logement accorde à tous ses locataires actuels du site – par ailleurs représentés dans la commission technique -, jusqu’à leur déménagement, une réduction de loyer (hors provisions de charges) de 5% par mois. Celle-ci est appliquée depuis janvier 2018. Cela représente en moyenne une réduction de 150€/an par ménage. Sous certaines conditions, la société intervient en plus dans les frais de déménagement.

 


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK