Bruxelles: Kinepolis et l'UGC Toison d'Or enterrent la hache de guerre

Aujourd'hui, revirement! Kinepolis souhaite revendre à UGC le bail qu’il possède sur l’immeuble de la Toison d’Or.
Aujourd'hui, revirement! Kinepolis souhaite revendre à UGC le bail qu’il possède sur l’immeuble de la Toison d’Or. - © DR

Après plusieurs années de conflits, qui les ont conduits devant la justice, les groupes UGC Toison d'Or et Kinepolis enterrent la hache de guerre, selon le journal l’Écho. A l'origine du conflit : une histoire de gros sous.

On se rappelle que le conflit avait éclaté en 2014. Le propriétaire de l’immeuble Toison d’Or veut vendre un bail de 30 ans. Trop cher, rétorque à l’époque le groupe UGC. A la surprise générale, Kinepolis achète l’immeuble occupé par son concurrent pour 13 millions d’euros. Et en a profité pour tripler le loyer, qui est passé de 450 000 euros par an, à 1,2 million d’euros.

Depuis, l’affaire est devant la justice. Le locataire dénonce une volonté de tuer la concurrence. Le propriétaire invoque une opportunité immobilière. Sauf qu’aujourd’hui, tout cela semble appartenir au passé : Kinepolis souhaite revendre à UGC le bail qu’il possède sur l’immeuble de la Toison d’Or. Les deux partis devraient signer l'acte de vente au mois d'août.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK