Une première en Belgique: du CBD, du cannabis en vente libre en magasin

 Le CBD a le vent en poupe mais il n'existe encore que très peu d'études sur ses effets.
Le CBD a le vent en poupe mais il n'existe encore que très peu d'études sur ses effets. - © Tous droits réservés

Cela ressemble à du cannabis traditionnel mais sans les effets psychotropes qui l’accompagnent. Le CBD, c'est son nom, est désormais vendu dans une boutique, à Bruxelles. C'est la première du genre, mais des enseignes existent déjà en Suisse et en France, notamment. 

Les effets d'un bain chaud de trois heures

Au premier regard, ça ressemble à du cannabis traditionnel mais les effets ne sont pas les mêmes. Pour Samy, "c'est comme si tu prenais un bain chaud de trois heures". Pour Vincent Borrel, le gérant du magasin, c'est juste "une sensation de bien-être". Le produit qu'il vend dans sa boutique ne contient pas la molécule qui a des effets psychoactifs :

"On le vend sous différentes formes, notamment sous forme de fleurs et de résines qui d’aspect et d’odeur sont très similaires au cannabis que l’on retrouve en Hollande, mais voilà, celles-ci n’ont pas de THC et pas d’effet psychotrope et ne sont donc pas considérées comme des stupéfiants."

Dans la boutique, le CBD est donc décliné sous de multiples formes, des crèmes, des tisanes, des sucettes, des gâteaux. Les produits viennent de Suisse et sont testés en laboratoire. Ils ne contiennent de THC qu'en toute petite dose reprécise Vincent Borrel, "moins de 0,2%". Le CBD ne produit donc pas les effets "planants".

Sortir de la clandestinité certains consommateurs de cannabis 

L'arrivée du CBD dans une boutique à Bruxelles est plutôt vue d'un bon œil chez Infor Drogues, pour son effet relaxant: "Mais aussi pour tout une série d’effets thérapeutiques, qui en fonction de la pathologie peuvent servir d’anti-douleur, d’anti-inflammatoire, ils peuvent aussi aider des gens, et les sortir du circuit clandestin", explique Antoine Boucher, le responsable communication de l'association. 

Le CBD peut aussi détourner du cannabis traditionnel ceux qui le consomment de manière récréative, comme ce jeune trentenaire croisé dans la boutique: "Quand je fume, je suis trop défoncé. J'adore le goût, j'adore fumer mais je n'aime plus l'effet stone"

Le flou autour du statut du CBD 

La boutique est à peine ouverte depuis quelques jours et la clientèle est déjà présente en nombre. On le voit, le CBD a le vent en poupe mais il n'existe encore que très peu d'études sur ses effets. Les experts de l'OMS, l'Organisation Mondiale de la santé, sont en train d'analyser des préparations à base de CBD. En attendant, elle ne recommande pas le cannabidiol à des fins médicales. 

C'est le flou aussi sur son statut juridique en Belgique. Le cannabidiol qui contient moins de 0,2 % de THC - la molécule du cannabis qui donne les effets psycho-actifs - n'est pas considéré comme stupéfiant en Belgique. "On a vraiment étudié les lois avec des avocats, pour savoir si on pouvait commercialiser le produit sans problème", explique Vincent Borrel, le gérant de la boutique. Reste que la Belgique est en train de réfléchir à un cadre législatif plus précis nous dit-on du côté du SPF Santé. C'est l'Agence du médicament et des produits de santé qui planche dessus. Elle enquête d'ailleurs sur l'ouverture de cette boutique bruxelloise, rapporte le cabinet de la ministre de la santé. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK