Quatre bourgmestres d'origine étrangère pour la première fois en Région bruxelloise

De gauche à droite : Ahmed Laaouej (PS), Pierre Kompany (cdH) et Emir Kir (PS).
De gauche à droite : Ahmed Laaouej (PS), Pierre Kompany (cdH) et Emir Kir (PS). - © RTBF avec Belga

Emir Kir est bourgmestre de Saint-Josse depuis 2012, il était alors le premier bourgmestre bruxellois d'origine étrangère. Six ans plus tard, Ahmed Laaouej devient bourgmestre de Koekelberg et Pierre Kompany celui de Ganshoren. Turquie, Maroc et Congo : trois des plus importantes populations d'origine de nombreux Bruxellois obtiennent des bourgmestres.

Par ailleurs, à Ixelles, dans la nuit de dimanche à lundi, on apprenait que l'élu Ecolo d'origine grecque Christos Doulkeridis deviendra le quatrième larron, alors qu'il est possible qu'à Evere, la tête de liste Rudi Vervoort laisse la place de bourgmestre faisant fonction au deuxième score personnel de la commune, toutes listes confondues avec 1783 voix, le socialiste d'origine marocaine Ridouane Chahid. 

Quatre ou peut-être cinq bourgmestres d'origine étrangère à Bruxelles. C'est une première.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK