Bruxelles: Actiris propose un service d'interprétariat en 22 langues

Bruxelles: Actiris propose un service d'interprétariat en 22 langues
Bruxelles: Actiris propose un service d'interprétariat en 22 langues - © JONAS HAMERS - BELGA

A Bruxelles, selon des chiffres de l'observatoire bruxellois de l'emploi et de la formation, près d'un chercheur d'emploi sur 10 ne parle ni le français, ni le néerlandais. Difficile donc de s'intégrer sur le marché du travail, surtout quand on ne comprend même pas ce que le conseiller raconte lors d'un rendez-vous. C'est pourquoi Actiris a décidé d'élargir son service d'interprétariat social dans ses antennes et passe de 9 à 22 langues.

Sharif est Somalien et ne parle que le somali. Il vit en Belgique depuis 4 ans et s'il a rendez-vous chez Actiris à Saint-Josse, c'est parce qu'il aimerait avoir des cours de français pour, ensuite, trouver plus facilement un travail. Mais tout ça, il n'aurait pas pu l'expliquer à sa conseillère à l'emploi, sans interprète.

Pour chaque demandeur d'emploi, la durée est limitée à 6 mois

"Avant j'habitais à Forest, où j'avais des amis à qui je pouvais demander de l'aide pour la langue. Maintenant je suis à Saint-Josse et ici, sans interprète, je n'aurais pas pu trouver d'aide.", explique Sharif

En offrant un service d'interprétariat social dans 22 langues, Actiris a résolu le problème pour un peu plus de 8 personnes ne parlant aucune des langues nationales sur 10. Mais pour chaque demandeur d'emploi, la durée est limitée à 6 mois, précise Carole Feldmann, responsable adjointe chez Actiris.

"6 mois cela permet d’obtenir les premières informations utiles de pouvoir s’insérer sur le marché du travail. Par la suite évidemment, l’objectif reste d’apprendre le français et le néerlandais."

Pour Mourad Abdoulkadr qui est interprète c’est vraiment une joie de pouvoir offrir ses services : "Je pense que je peux apporter énormément dans la compréhension de la culture des personnes étrangères."

Les demandeurs d'emploi peuvent demander l'aide d'un interprète non seulement pour les entretiens d'information, mais aussi pour le premier rendez-vous ou encore pour un bilan professionnel.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK