Bruxelles: acquittement d'un homme prévenu pour la seconde fois pour infraction aux mesures Covid

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a acquitté, vendredi après-midi, un homme qui comparaissait pour la seconde fois devant la justice pour infraction aux mesures de confinement décidées pour ralentir la propagation du Covid-19.

L'intéressé avait été le premier condamné en Belgique pour avoir enfreint à plusieurs reprises les mesures de confinement. Le 24 avril dernier, il avait écopé d'une peine de travail de 125 heures.

Quatre jours après sa condamnation, dans la nuit du 28 au 29 avril, la police l'avait à nouveau interpellé sur la place Voltaire à Molenbeek-Saint-Jean en compagnie de quatre amis, ce qui représentait selon eux une violation de l'interdiction de rassemblement.

Renvoyé devant le juge du tribunal correctionnel le 15 mai, l'homme a fait valoir qu'il avait simplement voulu prendre l'air à la fin du jeûne du Ramadan et qu'il avait rencontré des amis par hasard. Il a expliqué qu'il essayait de respecter les mesures, mais qu'il avait des difficultés à le faire.

Le parquet a considéré que le signal envoyé par la peine de travail n'avait pas été compris et a requis une peine de trois mois de prison, ainsi qu'une amende de 2.000 euros.

Mais le juge a estimé vendredi qu'il n'y avait aucune information à propos du rassemblement dont il était question dans le procès-verbal de police, si ce n'est la seule affirmation des verbalisants. Il a donc estimé que l'infraction n'était pas prouvée à suffisance et a acquitté le prévenu.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK