Boulevard Léopold III: deux fois moins d'excès de vitesse grâce au radar tronçon

Le radar tronçon du Boulevard Léopold III, est opérationnel depuis le mois de novembre
Le radar tronçon du Boulevard Léopold III, est opérationnel depuis le mois de novembre - © DIRK WAEM - BELGA

Le radar tronçon du Boulevard Léopold III, opérationnel depuis le mois dernier, a enregistré un total de 9.133 excès de vitesse sur les 192.539 véhicules comptabilisés pour la période allant du 14 au 27 novembre 2018. Cela représente un total de 4,74% de véhicules dépassant la vitesse maximale autorisée.

Or, avant l’installation du radar tronçon, la Zone de police Bruxelles-Nord avait effectué, aux mêmes endroits, des contrôles de vitesse qui indiquaient que plus de 12% des véhicules étaient en infraction. Le radar tronçon joue donc manifestement un rôle préventif important, déclare mercredi dans un communiqué, le cabinet de la Secrétaire d’État bruxelloise à la Sécurité routière, Bianca Debaets.

Changement de comportement

 "Sur base d’outils similaires existants ailleurs en Belgique ou à l’étranger, nous savions que le radar tronçon devait conduire à un changement de comportement des conducteurs, ceux-ci respectant davantage les limitations de vitesse. Ici, on le voit après quelques semaines à peine, cela se confirme, ce qui très positif. Notre objectif majeur restant aussi de chasser les cowboys de la route, ceux qui prennent véritablement les artères bruxelloises pour le circuit de Spa-Francorchamps ", précise la Secrétaire d’État.

Un système plus équitable

Pour rappel, un radar tronçon mesure la vitesse moyenne entre deux points de passage et non pas la vitesse à un point fixe. Selon une étude de la VAB, 75% des automobilistes estiment que c’est un système de contrôle plus équitable et qui contribue à une meilleure fluidité du trafic.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK