Bientôt un terminal pour passagers au port de Bruxelles

Le futur terminal pour les passagers de croisières fluviales  sera installé près du pont Van Praet, l'objectif est de tripler le nombres de croisiéristes d'ici 2030.
Le futur terminal pour les passagers de croisières fluviales sera installé près du pont Van Praet, l'objectif est de tripler le nombres de croisiéristes d'ici 2030. - © Tous droits réservés

Vous l'ignorez peut-être, mais notre capitale est une destination privilégiée des amateurs de croisières. Face à l'ampleur grandissante du phénomène et à la demande des compagnies, le Port de Bruxelles va construire un terminal uniquement dédié au tourisme fluvial. Un projet de plus de cinq millions d'euros qui verra le jour d'ici 2017. Mais le jeu en vaut-il la chandelle ?

Les travaux de construction d'un terminal pour passagers touristiques débuteront à la fin du mois de juin. Pour Philippe Mathis, directeur général du Port de Bruxelles, le tourisme fluvial est une mine d'or encore sous-exploitée : "C’est un mode de transport en expansion, et cela manquait dans le secteur du tourisme à Bruxelles. Il y a aujourd’hui de plus en plus de croisières qui viennent d’Allemagne ou encore de France, et Bruxelles est bien située par rapport à cela. Il y a un potentiel énorme. Accéder à des quais marchands pour des croisiéristes c’est très compliqué, demain il y aura un quai qui leur sera destiné particulièrement."

Navettes de bus

A l’arrivée, des navettes de bus assureront le transport des passagers jusqu'au centre de la ville ainsi que le trajet de retour jusqu’au port.

Le projet s'annonce bien rentable. Reste à savoir qui financera les travaux. A cette question le directeur du port répond qu’il s’agit d’un partenariat : "Entre les deux actionnaires du Port, la Région et la ville, mais également des fonds européens, pour quelques 3 millions d’euros."

10 000 passagers nous rendent déjà visite chaque année. Un chiffre que Philippe Matthis souhaite multiplier par trois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK