Auderghem veut réquisitionner des logements vides pour les réfugiés

Dans ce quartier, la commune d'Auderghem voudrait réquisitionner cinq appartements et un rez-de-chaussée vides depuis lontemps
Dans ce quartier, la commune d'Auderghem voudrait réquisitionner cinq appartements et un rez-de-chaussée vides depuis lontemps - © Photo Google Streetview

Le bourgmestre faisant fonction d'Auderghem, Christophe Magdalijns (FDF), veut réquisitionner des logements inoccupés depuis longtemps pour y accueillir des réfugiés. Dans son viseur, trois bâtiments vides dont il a contacté les propriétaires. L'un de ces immeubles appartient à la Régie (fédérale) des Bâtiments. Il s'agit d'une ancienne gendarmerie inoccupée depuis la réforme des polices et de cinq logements vides aux étages, loués auparavant aux familles des gendarmes.

"Nous avons adressé un courrier à la Régie des Bâtiments fin de semaine dernière pour demander de mettre ces locaux à notre disposition, précise Christophe Magdalijns, nous voulons tenter une concertation, pas forcément passer par la manière forte, la réquisition". Une réquisition légalement possible mais jamais utilisée par les communes bruxelloises.

"Nos services sociaux communaux accompagnent déjà 90 demandeurs d'asile et réfugiés et nous ne parvenons déjà pas à répondre à toutes leurs demandes de logements. Nous voulons anticiper l'arrivée de nouveaux réfugiés liés à cette crise de l'asile. On prend l'initiative pour ne pas être pris au dépourvu", commente Christophe Magdalijns qui estime que "toutes les communes devraient contribuer à leur accueil".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK