Auderghem: les riverains consultés sur l'avenir du Viaduc Herrmann-Debroux

Auderghem: les riverains consultés sur l'avenir du Viaduc Herrmann Debroux.
Auderghem: les riverains consultés sur l'avenir du Viaduc Herrmann Debroux. - © THIERRY ROGE - BELGA

Durant toute une semaine, les bruxellois sont invités à débattre sur les 10 Plans d'Aménagements Directeurs (PAD) qui pourraient changer radicalement le visage de certains quartiers. Parmi ceux-ci, il y en a un, majeur, qui concerne l’avenir de la zone qui s'étend du carrefour Léonard à Delta, traversée par le Viaduc Herrmann-Debroux. La piste sérieusement envisagée par la Région bruxelloise est la destruction pure et simple du viaduc et son remplacement par un boulevard Urbain.

Imaginez l’entrée dans Bruxelles sans le viaduc Herrmann-Debroux et à la place un Boulevard Urbain. Partant du carrefour Léonard, il relierait les abords de l’actuel viaduc, le triangle Delta et le campus universitaire. En y intégrant des infrastructures de transport en commun et des parkings de dissuasion, l’objectif de la Région est de repenser totalement l’entrée de l’E411 dans la ville.

Se projeter dans le futur

A l’occasion de la première réunion PAD, Vincent, qui habite le long du viaduc a pu exprimer son avis sur le futur aménagement :

"Pour une fois on peut se projeter dans le futur et cela fait du bien. Aujourd’hui les voitures arrivent bien trop dans la ville, Il faudrait freiner le flux, pour que la ville reste la ville et pas une autoroute."

Certains voient le projet d’un bon œil, d’autres sont plus sceptiques. Il faut cependant trouver une solution afin de canaliser le flot des 35.000 voitures qui empruntent quotidiennement le viaduc.

Des inquiétudes légitimes

La séance de question réponse a pour but d’informer les riverains mais aussi de collecter les premières impressions, explique Tom Sanders, le directeur du département stratégie de Brussels Perspective :

"Le publics exprime des inquiétudes tout à fait légitimes. Il y a des réponses que l’on peut apporter à l’échelle du Plan, et nous le feront si c’est opportun mais il y a aussi des réponses qui devront être apportées à une échelle plus large, au sujet de la mobilité par exemple."

L’avenir du Viaduc Hermann-Debroux intrigue manifestement les riverains. Ce lundi matin, la salle était comble pour débattre d’un plan d’aménagement qui n’aura pas réussi à séduire tout le monde.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK