Auderghem:"1 repas, 2 familles" une opération via Facebook pour aider ses voisins fragilisés

Jessica et Fabienne deux Auderghemoises avaient envie de donner un coup de pouce à celles et ceux que la crise du Covid a fragilisés. Elles ont donc créé une page Facebook : "1 repas, 2 familles à Auderghem". L’idée est simple, chaque lundi, une famille augmente la quantité de son repas pour l’offrir à une autre famille que la crise met en difficulté. L’opération se limite volontairement à la seule commune d’Auderghem, elle a débuté lundi soir.

 

Jessica Nibelle s’affaire dans sa cuisine ce lundi soir, au menu familial : couscous aux légumes. Mais aujourd’hui elle a prévu deux portions en plus, qu’elle ira apporter à une voisine. C’est le principe de l’opération via Facebook qui vise à mettre en contact des habitants de la commune, ceux qui font à manger une fois par semaine et ceux qui apprécient ce coup de main. Et il y a énormément de retours positifs, se félicite Jessica.

" Il y a des gens qui ont envie de cuisiner et il y a aussi des bénéficiaires. Évidemment c’était plus difficile d’aller chercher ce public-là, car on n’a pas forcément envie d’être exposé. "

A Auderghem aussi on connait les problèmes financiers

Et n’allez pas croire qu’Auderghem est une commune dont les habitants ne connaissent pas les soucis financiers, détrompez-vous, souligne Fabienne Heiles, l’autre personne à l’initiative du projet :

"Au printemps lors du premier confinement, des services sociaux de la commune ont également servi des repas, près de 160 personnes se sont manifestées pour en bénéficier. "

Pour ceux qui hésiteraient à participer, il est utile de savoir que lors d’une inscription, il est impossible pour les autres membres de savoir qui est cuisinier ou bénéficiaire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK