Après Bruxelles-les-Bains, Flagey Plage à Ixelles?

Flagey Plage, telle que rêvée par Katrhine Jacobs et Geoffroy Kensier.
Flagey Plage, telle que rêvée par Katrhine Jacobs et Geoffroy Kensier. - © Photomontage - Objectif XL

Place Flagey ou Plage Flagey? A deux mois des élections communales, la liste Objectif XL a choisi.  Alors que Bruxelles-les-Bains s'achèvera ce dimanche le long du canal, cette liste d'opposition ixelloise qui réunit des candidats CDH et des indépendants propose de transformer à l'avenir la Place Flagey en plage urbaine durant la période estivale. La proposition est portée par Geoffroy Kensier, tête de liste, et sa colistière Kathrine Jacobs.

A peine 20 degrés et de la pluie : ce jeudi, la place Flagey a retrouvé une météo plus habituelle pour la Belgique. Et si les enfants ne pataugent plus dans les jets d'eau qui jaillissent du sol, Kathrine Jacobs se souvient bien des longs moments passés ici avec ses deux petites filles durant cet été caniculaire. "Et naturellement, on rencontre d'autres parents qui se plaignent, explique la quatrième candidate sur la liste Objectif XL. Ils n'ont pas de jardin, ils ne partent pas en vacances, ils cherchent des plaines de jeux pour leurs enfants. Alors on se dit que cette place Flagey, qui est déjà merveilleuse pour le marché et pour que les gens se rencontrent, peut être également, durant la période estivale, une plage."

Du sport, des loisirs, mais pas trop de bruit

Sur le modèle de Bruxelles-les-Bains, Flagey Plage proposerait des bacs à sable, des transats, des terrains de sports encadrés par des professionnels, avec pour objectif de se concentrer sur les plus jeunes. "Chacun a besoin d'avoir sa place dans la ville. Le soir, sur la place Flagey, ce sont plutôt des gens entre 20 et 40 ans. Mais il faut qu'Ixelles appartienne aussi aux enfants, avec des espaces sécurisés, pour rassurer les parents."

Mais qu'en penseront les riverains? Beaucoup d'entre eux sont déjà excédés par le bruit et la saleté dans ce quartier à la vie nocturne très animée. "L'idée n'est pas de faire une boîte de nuit, ni un bar à ciel ouvert toute la nuit, insiste Kathrine Jacobs. Ce serait vraiment la journée, et dans le calme."

Dans le respect des riverains et des maraîchers

Émanant de l'opposition dans le contexte de la campagne électorale, cette proposition n'est pas d'emblée rejetée par la majorité. La bourgmestre n'exclut pas de l'examiner, sous conditions : "Bruxelles-les-Bains a une connotation de plage mais également d'activités nocturnes, pose Dominique Dufourny (MR). Or, le quartier Flagey a besoin d'apaisement. J'ai récemment pris un arrêté contre la consommation d'alcool après minuit. Donc, si l'on fait quelque chose, cela ne devra pas nuire à la qualité de vie des riverains."

Autre point d'attention de la bourgmestre libérale : l'activité foisonnante des maraîchers de Flagey. "Même l'été, il y a le marché le samedi et le dimanche. Si une occupation estivale devait se faire, on pourrait déplacer les fleuristes sur la place Sainte-Croix et ainsi dégager une partie de la place Flagey." conclut Dominique Dufourny.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK