Anderlecht: le musée de la Résistance devient la Maison des Résistances en 2022

Le musée de la Résistance s'ouvrira en 2022 aux luttes contemporaines
3 images
Le musée de la Résistance s'ouvrira en 2022 aux luttes contemporaines - © Tous droits réservés

Le musée de la Résistance, actuellement fermé pour rénovation, rouvrira ses portes en 2022 sous une forme plus contemporaine, ont annoncé lundi les autorités communales d'Anderlecht.

Le musée diffuse depuis 1972, soit depuis 47 ans, l'héritage de la résistance belge et européenne durant la Deuxième Guerre mondiale. A l'avenir, à côté de ses collections historiques, il présentera des expositions temporaires dédiées aux résistances contemporaines dans ses bâtiments historiques du 14, rue Van Lint à Anderlecht.

Le projet s'inscrit en filiation directe avec l'objet initial de l'ASBL Maison des Résistances, qui veut entretenir, développer et transmettre la mémoire civique et l'esprit de résistance, la lutte contre les totalitarismes, la défense de la paix, de la démocratie et des droits humains. "En fondant le Musée national de la Résistance, les anciens résistants souhaitaient avant tout sensibiliser les jeunes générations aux dangers du totalitarisme et des extrémismes, à la nécessité de s'engager pour soi-même et pour autrui", rappelle le conservateur du musée, Jean-Jacques Bouchez. "En transformant aujourd'hui notre Musée en une Maison des Résistances afin d'y inclure toutes les formes de résistances contemporaines, en plein cœur du quartier de Cureghem, nous restons fidèles à leur projet."

La rénovation est menée par la commune d'Anderlecht grâce à un subside régional de 2,76 millions d'euros. "Le musée poursuit l'objectif de s'ouvrir davantage au quartier", souligne Rudi Vervoort, ministre-président du gouvernement bruxellois, chargé du Développement territorial et de la Rénovation urbaine. "Il fonde notamment sa réflexion et son action sur la lutte contre le racisme et les extrémismes afin d'améliorer le vivre ensemble dans nos quartiers." Il sera notamment question des luttes anticoloniales, des mobilisations féministes, des engagements citoyens et des enjeux écologiques.

Le bureau d'architecture Faidherbe & Pinto, désigné pour la rénovation, prévoit de valoriser les deux bâtiments principaux, à savoir la maison côté rue qui accueillera les fonctions annexes au musée et l'atelier arrière qui abritera l'ensemble des espaces d'exposition. Les annexes arrières seront supprimées au profit d'un espace plus clair, l'atrium, qui connectera les deux bâtiments par le rez-de-chaussée et à différents niveaux par un jeu de passerelles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Soir Première
en direct

La Première Bxl

Soir Première