Anderlecht: des manifestants dénoncent un manque d'accompagnement des résidents étrangers

Anderlecht: des manifestants dénoncent un manque d'accompagnement des résidents étrangers
Anderlecht: des manifestants dénoncent un manque d'accompagnement des résidents étrangers - © PTB

Une quinzaine de personnes se sont rassemblées devant l'administration communale d'Anderlecht, vendredi en début d'après-midi, pour dénoncer des manquements de la commune dans les services rendus à ses résidents de nationalité étrangère.

Le PTB et l'organisation Amitiés Sans Frontière, à l'initiative du rassemblement, ont évoqué le cas de Simone Silva, qui est, selon eux, "emblématique de la politique communale concernant le service 'population-État civil' d'Anderlecht, sous-financé et croulant sous les demandes".

Simone Silva, une habitante sans-papiers dont le mari est décédé sur un chantier en août dernier, ne parvient pas à faire valoir ses droits. La commune ne transfère pas sa demande de séjour à l'Office des étrangers, dénoncent le PTB et Amitié Sans Frontières. Avec pour conséquence que son dossier reste bloqué et qu'elle risque l'expulsion alors que l'enquête sur la mort de son mari est toujours en cours ici à Bruxelles, s'indignent-ils.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK