A Saint-Josse, le Théâtre Le Public prépare ses retrouvailles avec les spectateurs

Le Théâtre Le Public attend de retrouver son ...public
Le Théâtre Le Public attend de retrouver son ...public - © RTBF

C'était auparavant une cour intérieure servant de parking pour le personnel du théâtre ou les fournisseurs. En un an, l'endroit s'est transformé en un nouvel espace scénique en plein air, prêt à recevoir le public dans des conditions "covid safe". Un système de diffusion haute fréquence permet d'écouter les spectacles au casque, de manière à ne pas troubler la tranquillité du voisinage. 

Rouvrir dès que possible

A l'intérieur, le Public a équipé ses trois salles d'un système d'aération et d'extraction de l'air pour répondre aux normes sanitaires qui seront exigées lors de la réouvertures des lieux culturels. Mais en attendant la reprise des spectacles "indoor", le nouvel espace s'apprête à accueillir une soixantaine d'artistes impatients de retrouver la scène et le public. La jauge réduite ne permettra pas au théâtre d'atteindre le seuil de rentabilité. Encore faut-il s'entendre sur le sens à donner à ce mot. 

"Ca dépend à quel niveau", lance le co-directeur du Public, Michel Kacenelenbogen. "Je pense qu'au niveau bien-être mental, c'est rentable. Je pense qu'au niveau de l'assistance à société et personnes en danger, c'est très rentable. Au niveau économique, ça ne l'est pas. Mais c'est le souhait de la Ministre de la Culture, elle a dit qu'elle voulait aider la relance et le lien avec le citoyen et soutenir les artistes. Et j'espère bien que les indemnités qui ont été annoncées vont suivre, sinon c'est certain que plus tard, on aura de gros problèmes." 

Les investissements consentis pour édifier cette scène extérieure et équiper les salles intérieures d'un système de purification de l'air ont coûté quelque 140.000 euros au Public. Sachant que la scène extérieure n'a pas forcément vocation à subsister au-delà de la crise sanitaire, qu'est-ce qui peut bien motiver les responsables du théâtre à consacrer autant d'argent à une installation éphémère? Patricia Ide est la co-directrice du Public : "Le théâtre est un art de l'éphémère donc, là déjà, ça ne me fait pas peur. D'autre part, je ne suis pas certaine que les gens vont pouvoir rentrer dans leurs familles ici à Saint-Josse, cet été. En plus, je ne pense pas que les Belges en général pourront tellement partir en vacances. Et pour tous ces gens qui vont devoir rester, je pense que le théâtre doit faire sa part et proposer des moments joie, des moments de retrouvailles, des moments de convivialité. C'est le moment de jouer notre rôle et d'être là pour les spectateurs et aussi bien sûr pour que les artistes puissent s'exprimer". 

La commune partie prenante

Le bourgmestre de Saint-Josse, Emir Kir, soutient les ambitions du Public. La commune entend bien profiter de la nouvelle scène pour ses écoles, ses maisons de jeunes et associations. 

Sujet JT du 16/04/2021:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK