A Anderlecht deux nouvelles petites réserves naturelles vont bientôt voir le jour

Il y aura  bientôt plus de plantes à fleurs, et donc plus d'insectes et d'oiseaux sur cette friche située sur le territoire communal d'Anderlecht à deux pas du Ring.
Il y aura bientôt plus de plantes à fleurs, et donc plus d'insectes et d'oiseaux sur cette friche située sur le territoire communal d'Anderlecht à deux pas du Ring. - © Tous droits réservés

La commune d' Anderlecht va convertir deux petites friches en "réserves naturelles", cela se passe à Neerpede, juste au-delà du Ring.  L'une du côté du Vogelzang,  sera confiée à l'association Natuurpunt, et l'autre du côté de Neerpede à Natagora. Il s'agit de petites surfaces au milieu de zones vertes plus vastes, à peine un hectare et demi de nature couvert d’arbustes.

Une friche pleine de promesses

A Neerpede, l’endroit est plein d’oiseau et avec un petit coup de pouce, il pourrait être encore plus riche, de l’avis de Christophe Bourgois, du service Développement Durable d’Anderlecht :

"Pour le moment cela ressemble à une friche, avec des herbes, et surtout beaucoup d’arbustes, des saules essentiellement, typiques de ces zones humides. Ce sont ces arbustes qu’il va falloir limiter de manière importante car ils assèchent le sol et contribuent à la limitation de la diversité. "

Il y aura donc bientôt plus de plantes à fleurs, et donc plus d'insectes et d'oiseaux sur cette partie du territoire communal.

Préserver de la pression de la ville

Les surfaces concernées sont réduites, mais elles constituent un signe de ce que veut faire la commune des 200 à 400 ha de Neerpede et du Vogelsang : maintenir la zone verte et favoriser les projets de maraîchage à la fois environnementaux et humains. Il s’agit en somme de préserver de la pression de la ville ce qui reste de nature dans ce coin d’Anderlecht.

Et il faudra bien une volonté politique pour résister à cette pression, car un tout nouveau quartier de 3000 habitants est en train de sortir de terre à deux pas: Erasmus Garden, c’est son nom, qui aura pour jardin les étendues vertes de Neerpede et du Vogelsang.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK