420 véhicules de forains dans les rues de Bruxelles afin de manifester contre l'annulation de la Foire du Midi

Les forains sont en colère et ils le font savoir. Ils se sont rassemblés ce matin dès 8h00 sur le parking C du Heysel à Bruxelles avant de former un cortège qui s'est élancé une heure plus tard vers les rues de la capitale. 

Environ 420 véhicules de forains, selon la dernière estimation de la police de Bruxelles-Ixelles, étaient présents pour protester contre les fermetures de foires et kermesses en raison de restrictions sanitaires en Belgique. Les forains évoquent eux, un total de près de 500 véhicules. 

Entendus par le ministre

Des restrictions qu'ils jugent discriminantes. Le cortège a démarré vers 09h45. Avant le départ, les représentants des forains ont fait le point suite à leurs rencontre de ce matin avec le ministre des classes moyennes et des indépendants Denis Ducarme.

Le ministre qui leur a promis la mise en place d’un groupe de travail dans les jours qui viennent. Ce groupe, en partenariat avec les Régions, parlera à la fois de potentielles indemnisations à venir pour le secteur et d’adoptions des conditions pour permettre tout de même la tenue des certaines foires ou kermesses.

Le cortège a commencé par descendre l’avenue Houba de Stropper, avant de passer le canal et monter vers la petite ceinture direction Rue de la Loi.

500.000 euro pour les forains de la Foire du Midi. 

La Ville de Bruxelles débloquera un demi-million d’euros pour dédommager les forains qui ont déboursé des frais de montage alors que la foire du Midi a finalement été annulée, ont annoncé jeudi en fin de journée le bourgmestre Philippe Close et l’échevin des Affaires économiques Fabian Maingain à l’issue de leur deuxième réunion avec les syndicats des forains.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK