4 policiers poursuivis pour violence acquittés par la Cour d'Appel de Bruxelles

La police des chemins de fer.
La police des chemins de fer. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Ils avaient été condamnés pour des faits de violence commis sur des sans-abris dans la gare du Midi à Bruxelles. La Cour d'appel vient de les acquitter malgré un sévère réquisitoire du Parquet Général. Les peines de 12 à 15 mois de prison qui avaient été requises ont été réduites à néant.

Devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, ils étaient treize policiers de la police fédérale des chemins de fer à avoir été poursuivis. Car pour le parquet , ils avaient frappé, volé et humilié des sans-abris et des réfugiés qui logeaient dans la gare du Midi. Les faits s'étaient répétés en janvier et novembre 2006. Et le tribunal avait largement suivi les réquisitions de l'accusation puisque sur les treize prévenus, sept avaient été condamnés à des peines allant de 12 à 15 mois de prison. Le tribunal avait alors souligné le "caractère inadmissible des faits" qui avaient été "commis sur une population fragile vivant dans la précarité." Des condamnations contre lesquelles 4 policiers avaient interjeté appel.

Devant la Cour d’appel ce sont des peines semblables qui ont été requises par l'avocate générale car, avait-elle dit, "ces agissements sont inacceptables. Ces quelques policiers ont sali l'image de tout un corps de la police fédérale."

La Cour d'appel n'a pas été dans ce sens, estimant qu'un certain doute planait sur ce dossier. Et la Cour d'appel de relever pour certains plaignants l'absence de certificats médicaux, ou encore la présentation de certificats médicaux ne correspondant pas aux violences affirmées .

Les quatre policiers (deux hommes et deux femmes ) ont été acquittés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK