17 millions pour les commerçants autour du chantier "Toots Thielemans"

Début des travaux en 2023 si les plans ne changent pas après les élctions
Début des travaux en 2023 si les plans ne changent pas après les élctions - © metro3.be

Ce lundi soir, le conseil communal de la Ville de Bruxelles a approuvé le pacte "Toots Thielemans". Il s'agit de toutes une série de mesures qui seront prises pour accompagner les commerçants lors du futur chantier de la nouvelle station de métro Toots Thielemans au bout de l'avenue de Stalingrad. Des mesures qui ne rassurent pas vraiment les principaux intéressés.

Que contient ce pacte? Une campagne de communication, l'engagement d'un concierge de chantier, l’exonération de la taxe sur les terrasses et bien sûr des compensations financières. En tout, 17 millions d'euros seront débloqués par la Région et par la Ville. "Ce sont des mesures exceptionnelles, souligne Fabian Maingain, échevin du commerce. C'est un budget exceptionnel et c'est une vraie volonté des trois entités publiques de donner tant aux riverains qu'aux commerçants, des garanties pour maintenir la vie et l'activité économique dans leur quartier durant ces travaux."

Inquiétude chez les commerçants

Mais ce plan ne rassure pas les commerçants. Ils jugent les aides promises insuffisantes. "C'est totalement insuffisant, réagit un restaurateur, membre de l'association des commerçants de Stalingrad et Lemmonier. Le pacte prévoit un doublement des montants alloués initialement par la région. Mais quand on se réfère au montant maximum qu'un commerçant peut avoir, soit 10 000 euros, on se rend compte très rapidement que c'est dérisoire."

Un montant dérisoire par rapport aux pertes... Ils estiment que leur chiffre d'affaire pourrait baisser de 40 à 50%. "Mais on va se battre pour qu'ils ne perdent pas de chiffre d'affaire, rétorque Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles Ville. On va tout faire pour amener plus de public. Le but est d'éviter les pertes et de les compenser s'il y en a."

Sept ans de travaux seront nécessaire pour la création de cette nouvelle station. Le gros du chantier est attendu pour 2023... à condition que les plans ne changent pas après les élections. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK