Waterloo : "Merci Daesh", le tag douteux sur un mur d'école

Lundi après-midi, un groupe d’élèves de l’école fondamentale Saint-François d’Assise à Waterloo revient de la piscine. Ils tombent nez-à-nez avec le tag et décident d’alerter la direction.

Un message choquant qui n’est qu’un "incident"

L’établissement scolaire déplore l’incident. Cependant, Karin Fabry, sa directrice veut dédramatiser. "Je pense qu’il ne faut pas voir là autre chose qu'une bêtise de gamins. C’est ce muret qui a été choisi mais cela aurait pu être un autre. On pourrait se poser la question de savoir si ce tag est dirigé vers notre école, qui est une école chrétienne. Moi, je crois plutôt que ce sont des enfants qui se sont amusés et qu'il faut s'en tenir à cela." estime la directrice. 

Un tag pris au sérieux comme tout propos haineux, homophobe ou faisant l'apologie du terrorisme

"C'est extrêmement choquant, une information judiciaire est ouverte à la police" précise Florence Reuter, bourgmestre de Waterloo. Cependant, la bourgmestre partage l'avis de l'école. Aucune menace précise ne pèse sur cet établissement en particulier. La priorité, en tout cas, est de faire disparaître le tag au plus vite. Une équipe d'ouvriers communaux devait s'y atteler ce vendredi après-midi.

3 images
Peint à la bombe noire, il sera effacé ce vendredi après-midi © Laurent Van de Berg
L'école fondamentale Saint-François d'Assise de Waterloo déplore l'incident © Laurent Van de Berg
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK