Walhain : préjugés et propos discriminatoires dans une pétition contre un projet intergénérationnel

C’est une pétition comme il y en tant. Lancée par un comité d’habitants du village brabançon, elle entend s’opposer à la construction d’un nouveau quartier intergénérationnel sur le site du Carmel de Walhain. Le problème c’est l’usage de certains arguments jugés discriminatoires par le centre Unia, qui a examiné le document.

"Un impact sur les mœurs des habitants"

"Cette pétition s’inscrit dans un processus démocratique", estime le bourgmestre. "Qu’on retrouve des arguments sur la densité ou sur la mobilité c’est logique. Mais opposer les familles traditionnelles à celles qui pourraient s’installer dans ce nouveau quartier à caractère social, c’est inacceptable", ajoute Xavier Dubois.

Dans le document déposé dans les boîtes aux lettres des habitants, les auteurs dénoncent "un projet disproportionné" qui bafouerait, selon eux, "les règles environnementales et urbanistiques."

Seulement voilà, au verso de ce toutes-boîtes, un paragraphe bien précis, a fait sursauter certains habitants : "Le caractère social du projet aura aussi un impact sur les mœurs et habitudes des habitants par rapport aux familles traditionnelles vivant au même rythme […] que les riverains implantés."

Pour Unia, ces arguments-là posent question : "certains passages se basent sur des stéréotypes pour sous entendre que le logement social engendrerait plus de nuisances que du logement non social. On est dans une crainte exprimée au départ d’une préoccupation légitime (atteinte de la qualité de vie due à une nouvelle construction), qui est accentuée et prend des relents discriminatoires en se basant sur des préjugés négatifs à l’encontre des personnes bénéficiant des logements sociaux", explique Florence Pondeville, juriste chez Unia.

Entre incompréhension et maladresses

Contacté par la rédaction de la RTBF, le comité des habitants du village, à l’origine de la pétition, reconnaît une maladresse : "c’est une grosse erreur de communication", admet l’un des membres de cette association qui préfère rester anonyme. "Le projet est noble mais l’ampleur de ce quartier et le fait que ses 70 habitations soient réunies en un seul et même endroit, c’est ça qui nous inquiète", souligne l’un des auteurs.

2 images
Un nouveau quartier de 70 logements pourrait bientôt voir le jour au Carmel de Walhain © RTBF

Outre le fameux paragraphe, la pétition véhicule aussi des informations erronées. Ainsi on peut lire : "La construction de nouveaux logements à caractère social aura un impact sur le budget du CPAS". Or, ce projet n’est pas porté par les autorités locales mais bien par la mutualité chrétienne. Il s’agit donc d’un projet privé.

Ce quartier intergénérationnel prévoit la construction de 70 habitations dont une partie mise en vente à prix abordables mais avec un contrôle, prévu dans le contrat, permettant de contrôler une éventuelle plus-value au moment d’une transaction ultérieure.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK