Walhain passe aux poubelles à puce pour les déchets résiduels et adopte les sacs biodégradables pour les déchets organiques

Les habitants de Walhain ont encore quelques semaines pour écouler leurs sacs blancs qui seront remplacés par des conteneurs à puce début avril.
2 images
Les habitants de Walhain ont encore quelques semaines pour écouler leurs sacs blancs qui seront remplacés par des conteneurs à puce début avril. - © Hugues Van Peel - RTBF

Le sac blanc vit ses dernières heures à Walhain. Lundi soir, le conseil communal a validé les modalités du passage aux poubelles à puce. Les habitants de la commune devront adopter les nouvelles pratiques pour le premier avril. D’ici là, ils sont invités à ne pas acheter trop de sacs blancs pour éviter de se retrouver finalement avec des sacs inutilisables.

Concrètement, chaque ménage recevra bientôt un conteneur noir (40, 140 ou 240 litres) où il pourra jeter ses déchets résiduels non-recyclables (emballages en plastique, barquettes et pots de yaourt notamment). Quant aux déchets organiques, s’ils ne finissent pas sur le tas de compost au jardin, ils devront être jetés dans des sacs biodégradables en vente dans les magasins habituels.

La spécificité walhinoise

Walhain a donc opté pour un système hybride (conteneur et sac), contrairement aux communes voisines de Chastre et de Chaumont-Gistoux qui ont préféré le système à deux conteneurs (un pour les déchets résiduels et un pour les déchets organiques).

"On sait que certaines personnes n’ont pas forcément beaucoup d’espace pour stocker deux conteneurs, explique Xavier Dubois, bourgmestre de Walhain. Deuxième élément, beaucoup de gens font déjà un compost chez eux. Il aurait été frustrant pour eux de devoir payer une deuxième poubelle et un deuxième forfait pour l’organique alors qu’ils compostent déjà chez eux."

La commune encourage donc plus que jamais ses habitants à faire un compost, pour éviter de devoir acheter des sacs biodégradables.

"Evidemment, on sait bien que ce n’est pas possible pour tout le monde et que ce n’est pas forcément facile à mettre en place. Donc il y aura des campagnes de sensibilisation. Je rappelle aussi qu’il y a à Walhain des guides-composteurs qui peuvent aider la population à bien trier. Par ailleurs, on va réfléchir à d’autres outils de soutien, comme par exemple des référents par quartier qui pourraient aider à mieux trier et à mettre en place un compost."

Une taxe forfaitaire qui dépend de la taille du ménage

Chaque ménage paiera une taxe forfaitaire annuelle: 65 euros pour une personne, 100 euros pour un ménage de deux personnes, 130 euros pour un ménage de trois personnes, 145 euros pour un ménage de quatre personnes et 155 euros pour un ménage de cinq personnes et plus.

Ce forfait donnera droit à douze levées du conteneur par an et à un certain nombre de kilos de déchets résiduels par personne. Ce nombre dépendra de la taille du ménage: 50 kilos pour une personne seule, 40 kilos par personne pour un ménage de deux personnes et 35 kilos par personne pour les ménages de trois personnes et plus. Les familles qui comptent des enfants en bas âge auront droit à un "bonus": 100 kilos supplémentaires pour chaque enfant de moins de trois ans, afin de couvrir le poids des langes.

Le camion passera comme d’habitude le mercredi, que les poubelles soient sorties ou non. La puce du conteneur sera lue à chaque levée. Les levées et les kilos qui excèdent le forfait seront facturés en plus (1,15 euro par levée et jusqu'à 30 centimes par kilo pour les plus gros "producteurs" de déchets).

En adoptant ce nouveau dispositif, Walhain se met en conformité avec les règles européennes : pour 2024, toutes les communes devront ramasser séparément les déchets organiques afin de les envoyer dans une filière de valorisation. L’objectif est aussi de réduire globalement le volume des déchets produits chaque année : les autorités communales espèrent passer de 130 kilos par habitant chaque année à moins de 100 kilos.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK