Un nouveau parc pour PME sur 14 hectares à proximité de l'Axisparc de Mont-Saint-Guibert

L'enquête publique pour le projet BVI de Mont-Saint-Guibert s'achèvera le 16 avril. Le terrain situé juste à côté de la N25 est déjà équipé.
2 images
L'enquête publique pour le projet BVI de Mont-Saint-Guibert s'achèvera le 16 avril. Le terrain situé juste à côté de la N25 est déjà équipé. - © Hugues Van Peel - RTBF

Un nouveau parc d’activité économique verra bientôt le jour à Mont-Saint-Guibert, le long de la N25, à quelques encablures de l’Axisparc et du parc scientifique de l'UCLouvain. Le promoteur BVI, déjà très actif à Wavre (il y développe un projet en face du Walibi et un autre dans le zoning nord), a déposé une demande de permis, son projet est à l’enquête publique.

La zone dont il est question a une superficie d’environ 14 hectares. Elle sera dédiée principalement aux petites et moyennes entreprises. "On parle aujourd’hui d’entrepôts avec petits bureaux, de zones de stockage, de petits ateliers, explique Julien Breuer, bourgmestre de Mont-Saint-Guibert. Et cela intéresse clairement les entrepreneurs guibertins, car c’est une offre qu’on ne trouve pas à l’Axisparc et qu’on trouve difficilement en Brabant wallon. On a déjà de nombreuses demandes d’entrepreneurs de la commune ou des communes voisines, ils cherchent désespérément mais ils ne trouvent pas".

Plus intéressant que des bureaux

Le terrain sur lequel ce nouveau parc sera construit est déjà équipé. Une route avait été aménagée il y a quelques années, on prévoyait alors d’installer à cet endroit un ensemble de bureaux.

"Vu l’évolution de Mont-Saint-Guibert et surtout de l’Axisparc avec ses 85.000m², cette zone n’a jamais été construite, donc le projet a été abandonné, poursuit Julien Breuer. Aujourd’hui, nous avons un nouveau promoteur qui vient avec un projet différent et plus intéressant pour la commune."

Renforcer le dynamisme économique de la région

Pour ce nouveau projet, BVI prévoit donc environ 22.000 m² pour les PME, 16.000m² pour des activités de logistique, un peu de bureaux et quelques services.

"Des projets comme ça, ils répondent à un besoin, confirme Véronique Forget, directrice de l’Alliance Centre Brabant wallon, une association de 360 entreprises dont la mission est de soutenir le développement des entreprises de la région. On pourra y développer des activités complémentaires à ce qui se fait à l’Axisparc par exemple. C’est vraiment très intéressant, cela va créer des synergies. Et pour le dynamisme du centre du Brabant wallon, on accueille ce genre de projets avec grand plaisir".

L’enquête publique s’achèvera le 16 avril. Et sauf surprise, le collège communal, qui a suivi le dossier de près, devrait octroyer le permis.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK