Un escalier et un ascenseur pour remplacer les escalators en panne sur la Grand Place de LLN

Hors-service depuis des années, les escalators qui permettent d'accéder à la Grand Place et de descendre dans les parkings seront remplacés par un escalier normal et par un ascenseur.
4 images
Hors-service depuis des années, les escalators qui permettent d'accéder à la Grand Place et de descendre dans les parkings seront remplacés par un escalier normal et par un ascenseur. - © Hugues Van Peel - RTBF

Les habitants de Louvain-la-Neuve s’en réjouiront, comme tous ceux qui fréquentent régulièrement la ville. Les escalators défectueux (et souvent crasseux) qui permettent en principe d’accéder facilement à la Grand Place, devant le complexe cinématographique, seront bientôt transformés. La société Les Parkings de l’Esplanade, gestionnaire des parkings souterrains, vient d’introduire une demande de permis pour procéder aux travaux.

Concrètement, les escaliers mécaniques, en panne depuis des années, seront remplacés par un escalier droit tandis qu'une cage d’ascenseur sera installée juste à côté. Cet ascenseur desservira les trois étages du parking situé sous la Grand Place, alors que les escalators actuels s’arrêtaient au niveau -2.

La ville déplore la lenteur du gestionnaire

Régulièrement interpellées au sujet de ces escalators difficilement praticables, les autorités communales se réjouissent de l’avancement du dossier. Mais elles déplorent la lenteur du gestionnaire.

"C’est tout de même un scandale qu’un opérateur privé soit moins bon gestionnaire que l’ASBL qui gérait les parkings auparavant, se plaint Cédric du Monceau, échevin du commerce et de l’aménagement du territoire. Avant, c’est l’université qui gérait. Et nous n’avons jamais eu ça dans l’histoire de notre ville, un délai si long avant d’investir dans une réparation ou une transformation."

La ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve soutient le projet qui est envisagé, mais elle reste prudente à ce stade. "Je serai soulagé le jour où ça fonctionnera et j’attends de voir pour croire, poursuit l’échevin. La viabilité de Louvain-la-Neuve, le charme et la qualité de vie, viennent du concept de la dalle. Tout ce qui empêche la dalle de fonctionner harmonieusement, que ce soit la signalétique ou les moyens d’accès comme les escalators ou les ascenseurs, est un frein à ce dynamisme et à la viabilité de la dalle. Je suis et j’étais très inquiet, et je regrette que l’investisseur n’ait pas fait l’effort plus rapidement."

L’enquête publique concernant la demande de permis commence ce lundi et s’achèvera le 19 septembre. Le dossier peut-être consulté au service de l’urbanisme de la ville et une réunion de présentation est prévue le 9 septembre à 17 heures.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK