Un centre de psychiatrie légale à Wavre: la Régie des Bâtiments devrait bientôt devenir propriétaire du terrain

Le centre de psychiatrie légale d'Anvers, inauguré en 2017. Le futur centre de Wavre lui ressemblera-t-il?
Le centre de psychiatrie légale d'Anvers, inauguré en 2017. Le futur centre de Wavre lui ressemblera-t-il? - © Régie des Bâtiments

Fin 2016, le gouvernement fédéral annonçait la construction d’un centre de psychiatrie légale de 250 lits en Brabant wallon. Le dossier, piloté par la Régie des Bâtiments, progresse pas à pas. Récemment, un accord de principe oral a été trouvé avec la RTBF et la VRT, propriétaires en indivision d’un terrain situé au nord de Wavre, à proximité des grandes antennes. La Régie des Bâtiments souhaite leur acheter une zone de six hectares, non loin la Nationale 4, où elle a l’intention de construire le fameux centre.

La vente du terrain est une avancée importante, mais on est encore très loin d’une concrétisation du projet. D'abord, la transaction ne sera pas formalisée et signée avant 2020. Ensuite, il faudra que les ministères de la Justice et de la Santé déterminent précisément leurs besoins. On pourra seulement alors dessiner les plans, solliciter un permis de construire, établir un cahier des charges et attribuer le marché.

Ces procédures sont très lourdes et toujours susceptibles de prendre du retard. Au mieux, nous dit-on, le bâtiment sera mis à disposition en 2025, pour une inauguration en 2026.

Un hôpital psychiatrique ultra-sécurisé

Un centre de psychiatrie légale (CPL) est assimilé à un hôpital psychiatrique entouré d'un important dispositif de sécurité. Il s'agit d'une institution fermée qui prend en charge des personnes ayant commis des faits graves et déclarées irresponsables de leurs actes. Chaque patient suit un parcours thérapeutique individuel, en fonction de son état, dans un environnement très surveillé. Il existe d’autres centres de ce genre en Belgique, à Anvers, Gand et Paifve notamment.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK