Stop aux nouvelles routes en Wallonie: le contournement de Wavre est-il menacé?

Le contournement de Wavre, un projet en gestation depuis plusieurs décennies, verra-t-il le jour?
Le contournement de Wavre, un projet en gestation depuis plusieurs décennies, verra-t-il le jour? - © SPW

Quel avenir pour le dossier du contournement nord de Wavre? Dans leur déclaration de politique régionale, PS, Ecolo et MR ont annoncé leur intention de développer diverses alternatives à la voiture individuelle pour les déplacements. Et ils l’ont dit clairement, il y aura un stop à la construction de nouvelles routes. Le contournement est-il donc menacé?

A ce stade, aucune certitude car ce dossier n’est pas spécifiquement mentionné dans la déclaration de politique régionale. Pas plus que celui du contournement de Perwez par exemple. Mais le document précise tout de même quelques éléments qui tendent à nuancer le "stop" pur et simple (et immédiat) à la construction de nouvelles routes.

D'abord, il est indiqué que le gouvernement "prendra acte des dossiers déjà adjugés". Or on sait que pour le contournement de Wavre, le permis est délivré. Il fait l’objet d’un recours, mais il existe. Et pour le contournement de Perwez, la Région wallonne a déjà déboursé beaucoup d’argent pour acquérir les terrains et même pour construire un pont.

Autre élément relevé dans la déclaration, il n’y aura pas de nouvelles voiries "au-delà de ce qui est prévu dans le plan infrastructures 2019-2025". Comprenez que ce qui est déjà prévu dans ce plan ne sera pas remis en cause.

Une marche arrière toujours possible?

Néanmoins, il n’est pas exclu que ces projets de contournement aient fait l’objet d’un arbitrage entre les partis lors des négociations. A priori, le futur ministre en charge des infrastructures pourrait très bien stopper un projet qui serait déjà lancé.

Il reviendra d’ailleurs au successeur de Carlo di Antonio de se prononcer bientôt sur le recours introduit par la commune de Grez-Doiceau contre le permis octroyé pour le contournement de Wavre. Le MR a toujours poussé pour que ce projet aboutisse, le PS n’est pas contre, mais Ecolo y est opposé. Le nouveau ministre sera-t-il MR, PS ou Ecolo? L’étiquette aura son importance. Et le nouveau ministre confirmera-t-il le permis? Ce qui est certain, c’est que les opposants au projet de contournement veillent au grain. Si le permis est confirmé, ils introduiront de nouveaux recours. Et ils ont déjà prévu d'organiser une chaîne humaine le 13 octobre pour rappeler tout le mal qu'ils pensent de ce projet.

Reportage sur les projets autoroutiers arrêtés, dans notre journal de la mi-journée:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK