Solution temporaire pour la nouvelle école NESPA, elle va s'installer à Villers-la-Ville

C'est dans ce bâtiment qui appartient à l'Agence wallonne du Patrimoine que l'école s'installera provisoirement.
C'est dans ce bâtiment qui appartient à l'Agence wallonne du Patrimoine que l'école s'installera provisoirement. - © Ecole NESPA

L’incertitude aura finalement été de courte durée. Après avoir dû renoncer à s’implanter sur le site de l’ancienne sucrerie de Genappe, en raison d’un problème d’amiante, la nouvelle école secondaire à pédagogie active, baptisée NESPA, s’installera finalement à Villers-la-Ville.

La semaine dernière, ne trouvant pas de locaux, les responsables du projet NESPA avaient lancé un appel aux bonnes volontés. Et cet appel a été entendu. L’Agence wallonne du Patrimoine a proposé à l’école d’occuper temporairement la ferme de l’abbaye de Villers, un bâtiment de 1.000 m² en parfait état, tout à fait adapté à l’organisation de cours.

Des solutions de mobilité pour les élèves

Dans un communiqué publié ce lundi, le conseil d’administration de l’école ne cache pas son soulagement. Et conscient que ce "changement temporaire de localisation pourrait avoir des conséquences sur la mobilité des élèves, NESPA met tout en œuvre pour trouver des solutions adaptées à chaque famille et invite celles-ci à lui faire part de leurs besoins, le cas échéant".

Pour les initiateurs du projet, ainsi que pour les 70 élèves inscrits et leurs parents, c’est donc une bonne nouvelle. Il reste maintenant à s’assurer que les opérations de désamiantage seront menées à bien sur le site de l’ancienne sucrerie à Genappe, pour que l’école puisse s’y installer à terme, comme c’était prévu.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK