Saint-Josse: un conflit d'intérêt entre l'échevin de l'Urbanisme et les magasins Dod?

Jusqu'en 2006, Mohamed Azzouzi a d'abord été l'architecte des magasins de textile Dod.
Jusqu'en 2006, Mohamed Azzouzi a d'abord été l'architecte des magasins de textile Dod. - © Google Maps

Trois élus de l'opposition à Saint-Josse s'interrogent au sujet du nouvel l'échevin PS de l'Urbanisme, Mohamed Azzouzi. Jusqu'en 2006, Mohamed Azzouzi a d'abord été l'architecte des magasins de textile Dod. Il aurait aussi bénéficié d'avantages sous forme de réduction dans ces magasins.

Le problème, c'est qu'aujourd'hui, le patron de Dod possède toujours de nombreux bâtiments sur le territoire de Saint-Josse. Plusieurs élus posent donc la question de la future indépendance de l'échevin à son égard.

Des documents en attestent. En tant qu'architecte, Mohamed Azzouzi a introduit plusieurs demandes de permis d'urbanisme pour la SA Dod, propriétaire de plusieurs magasins de textiles en Belgique, dont un sur la chaussée de Louvain à Saint-Josse.

Depuis quelques semaines, Mohamed Azzouzi est devenu échevin de l'urbanisme. Pour le conseiller de l'opposition Ecolo Ahmed Mouhssin, cela pose question. "Elément supplémentaire : M. Azzouzi avait des réductions importantes, plus de 30%, auprès de l’enseigne Dod. Ce qui est un avantage qui nous semble porter atteinte à la neutralité de l’échevin. Les deux éléments nous amènent à nous demander s’il peut continuer à être échevin de l’Urbanisme et à suivre ces dossiers-là."

Une ancienne travailleuse du Dod de la chaussée de Louvain nous le confirme : Mohamed Azzouzi était un client régulier et il bénéficiait bien d'une ristourne de 30% sur ses achats non soldés.

Le patron de Dod admet la réduction mais l'échevin ne venait qu'une fois par an, nuance-t-il.

Si Dod n'a plus de magasin à Saint-Josse et est tombé en faillite, le patron de Dod reste propriétaire de plusieurs biens immobiliers dans la commune. Dans ces conditions, son ex-architecte devenu échevin de l'Urbanisme dispose-t-il de toute l'indépendance requise? Nous n'avons pas pu poser la question à Mohamed Azzouzi, injoignable hier lundi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK