Rentrée académique et vaccination à Louvain-la-Neuve : jusqu’à 1000 injections par jour à l’Aula Magna dès le 15 septembre

Un centre de vaccination temporaire sera bientôt ouvert à Louvain-la-Neuve, à l’Aula Magna. Il sera accessible du 15 au 21 septembre (sauf le dimanche 19) pour l’injection de la première dose, ainsi que du 6 au 12 octobre pour la seconde dose.

"Il reste encore des gens à convaincre, 20% de la population des plus de 18 ans n’est pas vaccinée, explique Lara Kotlar, porte-parole de l’AVIQ, l’Agence wallonne pour une Vie de Qualité. Donc on veut donner encore une chance aux indécis de se faire vacciner."

A Louvain-la-Neuve, trois lignes de vaccination seront mises en place, elles pourront effectuer jusqu’à 1000 injections par jour. Une quatrième ligne pourrait être ouverte si nécessaire. Les étudiants et le personnel de l’UCLouvain et des autres établissements d’enseignement supérieur sont visés en priorité, mais la vaccination sera ouverte à tous, avec ou sans rendez-vous.

"Pour les 12-17 ans, les chiffres montent doucement avec la rentrée scolaire. On espère avoir le même engouement avec les 18-25 ans lors de la rentrée universitaire. Mais les personnes plus âgées sont aussi les bienvenues, ce ne sera pas exclusivement réservé aux étudiants."

Entraînement et proximité

L’AVIQ et l’UCLouvain comptent sur l’effet d’entraînement déjà observé dans de nombreux centres : un jeune qui se fait vacciner en entraîne un autre et le convainc de se faire vacciner à son tour.

"On a même vu cela chez des parents qui se faisaient vacciner quand leurs enfants décidaient ou demandaient à se faire vacciner. J’ai vécu le cas à Charleroi où un jeune de 15 ans venait se faire vacciner et ses parents se sont fait vacciner avec lui alors qu’ils n’étaient pas convaincus à la base. Cet effet d’émulation est énorme, surtout chez les jeunes. Mais la possibilité de se faire vacciner sans rendez-vous facilite aussi les choses. Sans rendez-vous, on hésite moins. Et dans son entourage, quand on voit une personne vaccinée et quand on voit que ça s’est bien passé, on est plus enclin à se faire vacciner On doute moins et on décide moins d’attendre encore un peu."

"L’effet d’entraînement peut aussi être favorisé par la proximité du lieu de vaccination, ajoute Frédéric Houssiau, vice-recteur du secteur des sciences de la santé à l’UCLouvain. S’il faut prendre le bus, le tram ou faire dix kilomètres en voiture, ça complique les choses. Ici, les étudiants pourront se faire vacciner en sortant de leur auditoire ou avant d’y entrer."

Pour des cours en présentiel

Pour l’UCLouvain, qui apporte son appui logistique à l’installation de ces lignes de vaccination, le centre de l’Aula Magna vient compléter la stratégie de testing/reporting/tracing mise en place au début de l’année. L’enjeu est crucial : en augmentant le nombre de personnes vaccinées, on limite la propagation du virus et on assure une année académique aussi normale que possible.

"Le but de l’université est de maintenir les auditoires ouverts le plus longtemps possible, précise encore Frédéric Houssiau. Offrir aux étudiants la possibilité de se faire vacciner dès le début de l’année académique, cela donne des garanties supplémentaires de pouvoir maintenir l’enseignement en présentiel, idéalement durant toute l’année."

Notons encore que les autres sites de l’université, à Woluwé et Mons, offriront aussi bientôt aux étudiants et au personnel la possibilité de se faire vacciner.

Vaccination en Wallonie : JT 26/08/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK