Malgré le coronavirus, le dossier de la piscine olympique avance à Louvain-la-Neuve: le projet sera choisi en juin

A travers son Plan Piscines adopté il y a deux ans, la Région wallonne a décidé de soutenir la réalisation de 33 projets de rénovation ou de nouvelles constructions en remplacement d’infrastructures dépassées, pour un budget colossal de 110 millions d’euros (55 millions de subsides et 55 millions de prêts sans intérêt).

En principe, les porteurs de projets avaient jusqu'au 29 mai 2020 pour attribuer les marchés, faute de quoi les aides promises risquaient de ne pas être allouées. Mais compte tenu de la crise sanitaire et des mesures prises pour enrayer la propagation du coronavirus (Covid-19), un délai de quatre mois supplémentaires a été accordé pour rentrer les dossiers. La nouvelle date butoir est donc le 29 septembre.

Début des travaux en 2021?

A Louvain-la-Neuve, le projet de piscine olympique avance bien, au point qu’il ne faudra sans doute pas attendre le mois de septembre pour savoir à qui le marché sera attribué. Plusieurs offres sont sur la table, des négociations doivent avoir lieu avec les différents partenaires (ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, UCLouvain et Fédération Wallonie-Bruxelles) pour affiner les projets. Le choix final sera fait, en principe, au mois de juin.

Ensuite, il faudra que le ministre wallon en charge des infrastructures sportives, Jean-Luc Crucke, confirme l’octroi de la subvention. La demande de permis pourra alors être introduite. Si tout se passe bien, les travaux commenceront en 2021.

Un projet à 17 millions

Attendue de longue date, la future piscine olympique de Louvain-la-Neuve remplacera les deux piscines du Blocry dont la rénovation, plus que nécessaire, s’avérait trop coûteuse. Le nouveau bassin sera construit à l’entrée du quartier de l’Hocaille, en bordure du Boulevard de Lauzelle, dans le périmètre du centre sportif.

Le coût du projet devrait avoisiner les 17 millions d'euros (tout compris). La participation de la Région wallonne est de 5,2 millions. De son côté, la Province du Brabant wallon a décidé d'allouer deux millions. Le solde sera financé par les trois co-propriétaires des infrastructures sportives du Blocry (ville, université et Fédération Wallonie-Bruxelles) à raison de 3,3 millions chacun.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK