Piscine olympique à Louvain-la-Neuve: le Conseil d'Etat lève les derniers obstacles juridiques

C’est une excellente nouvelle pour tous ceux qui attendent avec impatience la concrétisation du projet de piscine olympique à Louvain-la-Neuve. Le Conseil d’Etat vient en effet de rejeter le recours visant l’attribution du marché public au consortium "Swim Team Blocry 2.0", constitué autour du groupe Artes et du bureau d'architectes B2Ai.

Ce recours avait été introduit par une autre association momentanée (De Graeve, Duchêne, Atelier d'Architecture Genval et les Français de Chabanne Architecte notamment) dont le projet n'a pas été retenu. Le Conseil d’Etat a estimé que les arguments invoqués n’étaient pas sérieux.

"C’est une bonne nouvelle, se réjouit le professeur Marc Francaux, l’un des responsables du projet à l’UCLouvain. Nous franchissons une étape importante, mais il y en aura d’autres, comme le permis d’urbanisme qu’il faudra avoir avant de mettre la première pierre."

Une piscine olympique pour tout le monde

La future piscine olympique (25 mètres sur 50) remplacera donc les deux bassins du Blocry dont la rénovation s’avérait trop coûteuse. Elle sera construite à l’entrée du quartier de l’Hocaille, en bordure du Boulevard de Lauzelle, dans le périmètre du centre sportif.

"Nous aurons une surface de nage 66% plus importante qu’aujourd’hui, donc nous pourrons accueillir un public beaucoup plus large. Et cette piscine sera pour tous les publics. Nous voulons pouvoir accueillir en même temps des enfants qui apprennent à nager et des sportifs de haut-niveau. Tout le monde pourra se côtoyer dans la même piscine au même moment. La cuve, le bassin en lui-même, sera extrêmement modulable, avec un fond et des murs qui pourront être levés ou abaissés à certains endroits."

Econome en énergie

Des gradins seront également construits, ce qui permettra d’organiser des compétitions régionales ou nationales. Par ailleurs, une attention particulière sera portée à la consommation d’énergie de ces infrastructures. Le bâtiment de la nouvelle piscine, dont les premières esquisses seront sans doute dévoilées prochainement, sera "quasiment passif".

Au total, la piscine coûtera quelque 17 millions (tout compris). Les trois co-propriétaires (ville, UCLouvain et Fédération Wallonie-Bruxelles) payeront chacun 3,3 millions. La Province du Brabant wallon participera à hauteur de deux millions. Le solde (la plus grosse partie) sera financé par la Région wallonne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK