Perwez : coup de projecteur sur l’ASBL Sans Collier

Durant le confinement, 328 chiens et chats de l’ASBL Sans Collier ont trouvé un nouveau foyer. Le refuge se trouve dans la commune de Perwez. Son bâtiment est bien loin de la représentation que l’on se fait d’un refuge pour animaux.

Ce vendredi, Gauthier De Bock, de l’hebdomadaire Moustique était au micro d’Olivier Gilain dans BW Matin. Le journaliste est allé faire un reportage au sein du refuge, il nous raconte. Chaque jour de l’été, les 7 décrochages régionaux de Vivacité mettent un coup de projecteur sur la presse écrite, secteur durement touché par la crise du Covid 19. Cette opération s’inscrit dans le cadre "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias.

"On a eu envie d’aller voir ce refuge car il nous semblait de prime à bord assez différent", explique Gauthier De Bock. "J’avais déjà remarqué ce bâtiment, très beau. On dirait une ferme high-tech ou un hôtel durable. C’est quelque chose de tout à fait intriguant sur le bord de la route." Le lieu n’a pas l’allure d’un refuge pour animaux, mais en s’approchant, pas de doute, Gauthier De Bock entend les aboiements des chiens. Il est bien au bon endroit. Cela fait deux ans que l’ASBL a rejoint des bâtiments flambant neufs. Le lieu a été pensé tout spécifiquement pour le recueil de chiens et de chants.


►►► Le magazine Moustique est à retrouver en librairie ou sur son site internet.


Chaque année, l’ASBL Sans Collier recueille près de 1600 chiens et chats. Douze salariés y travaillent, secondés par 200 bénévoles. Pour le journaliste Gauthier De Bock, la rencontre avec le directeur Sébastien de Jonge a été particulièrement marquante : "Le directeur du lieu est un moine soldat de la cause animale. C’est un gars tout à fait charismatique et convaincu par ce qu’il fait. Ça fait du bien de voir des gens s’engager pour le bien commun".

Le refuge Sans Collier est également au centre d’une série magazine de la RTBF. À retrouver le samedi à 20h20 sur la Une.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK