Ouverture de la saison de la truite en Wallonie: mauvaise pêche en eaux troubles

La pluie tombée en abondance a fait monter le niveaux des rivières, l'eau charrie du sable et des déchets, les poissons se cachent.
La pluie tombée en abondance a fait monter le niveaux des rivières, l'eau charrie du sable et des déchets, les poissons se cachent. - © Hugues Van Peel - RTBF

Comme le veut la tradition, ce 17 mars, troisième samedi du mois, marquait l’ouverture de la pêche à la truite en Région wallonne. Mais la pluie tombée en abondance ces derniers jours a quelque peu gâché le plaisir des pêcheurs.

Au bord du Train, à Grez-Doiceau, ce pêcheur confirme. "C’est surtout la qualité de l’eau qui est en cause, explique-t-il. Elle est très sale, du coup ça ne mord pas du tout ".

Et pourtant, le poisson est là, en abondance. "Il y en a plein, mais il se cache, il ne bouge pas. Je n’ai même pas eu une seule touche ce matin!". Son voisin a eu un peu plus de chance. "J’en ai pêché une petite, mais je l’ai relâchée".

Des pêcheurs bien préparés

Dans sa boutique spécialisée au centre de Wavre, Denis voit défiler les pêcheurs depuis une semaine. "Il y a beaucoup de gens qui font un check-up de leur matériel. Et à ce moment-là ils viennent racheter ce qu’il faut, surtout les appâts vivants: les teignes, les asticots, les vers de terre, des lombrics… Et le vairon surtout, qui est très important en début de saison".

Mais ce samedi matin, rien n’y a fait, les conditions n’étaient pas idéales. "C’est intéressant d’avoir un bon débit comme à l’heure actuelle, poursuit le commerçant. Le problème, c’est qu’il a plu quelques jours avant l’ouverture. Et comme on est sur des sols fort sablonneux, l’eau est très brune, le poisson ne voit pas bien les appâts ".

La patience est la vertu première de tout bon pêcheur. Dans quelques jours, les conditions météo seront, paraît-il, bien plus favorables.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK